Ferragus, chef des dévorants. balzac

Pages: 10 (2292 mots) Publié le: 20 novembre 2010
Théophile Gauthier le considérait comme “un visionnaire passionné”, Hector Berlioz comme l’auteur de “fictions aussi colorées que les rêves”, et tous voyaient en lui le génie d’un artiste en qui se mêlent la fougue de l’esprit romantique et le désir insensé de décrire les mécanisme de la société.“La Comédie humaine”, tel e st le nom de la gigantesque oeuvre qu’entreprit l’écrivain caché derrière l’éloge des premières lignes : Honoré de Balzac (1799-1850).
À travers ce chef-d’oeuvre, Balzac s’est imposé en maître du réalisme, il utilise pour cela ce que l’on appelle couramment des effets réalistes pour donner l’illusion du réel (les auteurs réalistes, selon Maupassant dans la préfacede Pierre et Jean, sont en fait des Illusionnistes).
Parmi ces effets, on peut citer : le nom des personnages, la reproduction de documents, le registre de langue approprié, et ce qui nous intéressera le plus dans cette étude : la toponymie.
Dans le roman Ferragus, Chef des Dévorants, de Balzac, l’étude du nom et du rôle des lieux (la toponymie) et plus particulièrement des rues, estpresque aussi importante que le dénouement de l’intrigue.
Nous essaierons dans un premier temps de développer le mécanisme si complexe de la toponymie dans Ferragus, et dans un deuxième temps, nous tenterons d’en déceler les coulisses ...


L’oeuvre est introduite par une description détaillée et originale des rues de Paris, à qui l’auteurattribue des qualités ou des défauts.
La première phrase (“Il est dans Paris certaines rues déshonorées autant que peut l’être un homme coupable d’infamie ...”) dévoile d’emblée au lecteur la tonalité du roman : ambiguïté totale d’un point de vue de registre. En effet, réaliste dans le fondpuisque le but de sa production répond parfaitement à la définition de Maupassant (évoquée dans l’introduction) mais complètement fantastique dans la forme puisque de nombreux passages (notamment celui-ci) présentent diverses métaphores imaginaires, des éléments surnaturels (“Paris, le plus délicieux des monstres”), des personnifications (“des rues estimables, (...), des rues ouvrières ...”) , etc.Cette ambivalence entre le registre fantastique (généré entre autres par ces personnifications...) et le registre réaliste, qui crée un doute, une déroute de plus pour le lecteur; mais n’est-ce pas magnifique que de manier si adroitement la mécanique littéraire que l’on rend un texte réaliste vivant, et non pas un platement réaliste ?On constate que les rues énumérées (dans les trois premières pages), à première vue dans le but de décrire les différents aspects des rues de Paris, ont un second intérêt : elle constitue un repère spatial énorme et contribuent ainsi à rendre le texte plus réaliste. En quoi ces indications sont-elles des repères spatiaux ? puisqu’au sens premier, elles ne font queconfirmer au lecteur l’hypothèse qu’il avait préalablement établit : l’action se déroule à Paris (assez évident puisque le roman Ferragus s’inscrit dans le sous-chapitre de la Comédie humaine : La vie Parisienne)? Non l’intention de l’auteur va plus loin, le choix des rues. Toutes auraient pu être remplacées par d’autres ruesde Paris présentant les mêmes caractéristiques si elles n’avaient pas été toutes situées dans le marais (à l’exception de la rue Royale qui se trouvent à la limite de ce dernier ou de certaines rue de l’Île St-Louis se trouvant dans un arrondissement très proche, le 4ème). Une seule rue ne s’inscrit pas dans cette règle : Le Faubourg St Germain, énoncé à la page 86, il est en effet situé en...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Ferragus chef des devorants
  • Ferragus chef des dévorants
  • Etude de ferragus chef devorants
  • Balzac s’intéresse et décrit abondamment un personnage en particulier et comment il nourrit narration et sa vision de la...
  • Balzac, Ferragus
  • Balzac, Ferragus
  • Ferragus de balzac
  • Ferragus de balzac

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !