Fgho

709 mots 3 pages
Question Corpus

Ce corpus est composé de quatre extraits de romain du XIX et du XX ème siècles. L'incipit du roman du Dernier jour d'un condamné de Victor Hugo, La chartreuse de Parme de Stendhal, Le comte de Monte Cristo de Dumas ainsi que L'étranger d'Albert Camus. Chacun de ces textes dévoile la pensé et les sentiments de chaque personnage.

Dans les deux extraits de Victor Hugo et d'Albert Camus, le narrateur est interne, il est écrit a la 1ere personne du singulier. Pour Le dernier jour d'un condamné, « j'habite », « je viens de me réveiller ». Le lecteur peut donc s'identifie à travers le personnage et connaître ses pensées. Pour l'Etranger « je suis rentré », « je ne comprenais pas ». Cela laisse à penser que l'auteur raconte cet évènement de sa vie, comme un journal intime. Le lecteur est dans les pensées et dans les gestes du personnage. Néanmoins dans les extraits de Stendhal et de Dumas, les narrateurs sont externes, en effet ils utilisent la troisième personne du singulier pour désigner le personnage principale « il ne pouvait », « lui n'avait » « il courut » 3Fabrice s'amusait. Cependant le point de vu dans l'extrait de Stendhal est interne puisque le lecteur peut voir a travers les pensées du personnage, il sait tout de lui. L'auteur fait une description de la vu par la fenêtre de sa prison. Le lecteur peut savoir ses sentiments, et son état grâce a l'adjectif « emu ». Dans l'extrait de Dumas on sait que le personnage est « simple » et « sans éducation », ce qu'il peut difficilement pensé de lui même. Mais, le ecteur connait ses propres pensées, « sa rage » et sa « fureur ».

Pour l'extrait de Victor Hugo, le personnage vit son emprisonnement comme une pensée négative « une pensée infernal », « une horrible, ne sanglante, une implacable idée » Son esprit est emprisonné, il fait une comparaison avec un spectre de plomb comme si il ne pouvait plus rien penser « un spectre de plomb ». L'auteur décrit au début de l'extrait le pour,

en relation

  • Fgho
    329 mots | 2 pages
  • Forme
    8344 mots | 34 pages
  • Quotidien 4
    47797 mots | 192 pages
  • El khabar
    46084 mots | 185 pages
  • Débat d'idées
    51362 mots | 206 pages
  • Formulation enrobees
    27476 mots | 110 pages
  • Thèmes du roman armance stendhal
    57624 mots | 231 pages
  • Echourouk
    60313 mots | 242 pages
  • Inventaire
    77308 mots | 310 pages