Fguy

Pages: 4 (941 mots) Publié le: 12 mars 2013
fthyikDeux amours. Deux générations différentes. Quatre âmes.

Anya et Anton, Marie et Steph forment des couples analogues en de nombreux points.

Au delà des nombreuses ruptures qui jonchentleur existence, chacun d’entre eux éprouve un amour absolu pour l’autre, comme se le remémore Marie : « Alors ils se quittaient, violemment. À peine séparés, ils ne pensaient plus qu’à se retrouver. »l.15/16 chap. 11, ou Anton : « Il l’appelle souvent "mon amour", cela lui donne des ailes » l.42 chap. 18. Il en découle parfois un désir d’indépendance, mais « l’angoisse les étreignait dès qu’ilscroyaient vraiment se perdre », l. 32/33 chap. 19.

D’autre part, ils sont les uns comme les autres solidaires en ces périodes troublées, d’où l’intervention de Steph dans l’autocar lorsque extirpantune petite fille de la foule, il aide sa mère lourdement chargée ( chap. 42). Anya et Anton soutiennent également Marie tout au long de son agonie et demeurent auprès d’elle jusqu’à la "fin".

Cesressemblances sont elles-mêmes établies par les personnages, puisque l’héroïne aurait aimé ressembler, plus tard, au couple d’Anya et d’Anton et que le vieil homme perçoit en Marie l’esprit tenace de safemme: « Anton imagine Anya à cette même place. » l.22 chap. 19.

Ainsi, ces deux couples n’en sont finalement qu’un seul et représentent deux versions possibles d’une histoire d’amour. La première,éphémère, sombre déjà dans le néant ; l’autre, affermie par les années, se déploie dans le temps.

Steph et Gorgio diffèrent l’un de l’autre par leurs caractères et leurs convictions.

Tandis quele franc-tireur, pour lequel la guerre fut « une aubaine », est de caractère belliqueux, Steph est de nature pacifiste, « hostile à ce conflit » (l. 21 chap. 42) puisqu’il le sépare de Marie. Enconséquence, l’idée de porter une arme lui répugne : « Jamais je ne me servirai d’une arme. Jamais je ne tuerai ! » martèle-t-il au chapitre 42. À l’inverse, Gorgio arbore sa mitraillette avec fierté ;...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !