Fichage la télévision dans le miroir

7235 mots 29 pages
Etude Diachronique des Médias

Fichage :

La télévision dans le miroir, théorie, histoire et analyse des émissions réflexives, V.SPIES

Le sous-titre explique la conception du livre, la théorie dans une première partie, un résumé chronologique ensuite et pour finie une analyse qui permet de conceptualiser.

Préface

· Il y a un changement de temps et d’époque mais c’est surtout la définition de REFLEXIVITE, et ce qu’on entend par là qui se modifie, de la réflexion sur l’art de la télévision on est passé par un glissement à une contemplation béate de celle-ci, pourquoi y-a-t-il eu ce glissement ?
· Une émission réflexive est “une émission qui prend pour objet la télévision sous quelque angle que ce soit”.
· Mais le mot télévision est large, ce sont des chaînes, mais aussi un langage, des entreprises, des marques, ont découvre que la “télévision” est une pluralité de réalités discursives, mais aussi une pluralité d’énonciateurs.
· L’image que la télévision donne d’elle-même au public est depuis toujours une préoccupation, même à ses début, mais ce regard c’est au fur et à mesure modifié. Les années 60’ font la promotion de la télévision et de ses stars, les années 70’ sont plus une interrogation sur la représentation de la télévision et de son langage, alors que les années 80’ font la promotion des chaînes.
Introduction

· Des questions se posent sur l’énonciation: Quelles sont les instances d’énonciation ? Quelles est la polyphonie énonciative ? Quelles sont les voix de réflexivité ? Qui se manifestent, qui parle ? Et dans quel but ? Comment se sert-on aussi d’une émission réflexive pour faire passer une certaine image ?
· Pour étudier l’énonciation, on restreint la télévision au corpus des “émissions réflexives”
· Une “émission réflexive” est un lieu où s’exprime explicitement un énonciateur, mais c’est aussi un révélateur d’identité pour une chaîne.
· On effectue donc une chronologie des émissions réflexives de la télévision française de 1947

en relation

  • Recommandations pour une politique numérique
    32652 mots | 131 pages
  • Internationalisation des medias
    21397 mots | 86 pages
  • Les secrets d'un mentaliste.
    77108 mots | 309 pages
  • Tous
    52186 mots | 209 pages
  • Le livre du voyage
    17945 mots | 72 pages
  • l'arbre des possibles et autres histoires
    54132 mots | 217 pages
  • La grammaire
    77077 mots | 309 pages
  • journal_dun_prince
    103907 mots | 416 pages
  • E Gouvernance V01 2
    59171 mots | 237 pages
  • Pour la gratuité
    41964 mots | 168 pages