fiche 6sigma

662 mots 3 pages
Guide des meilleures pratiques

Le Six Sigma
Réduire les défauts en contrôlant la variabilité

Sommaire

Description

Le Six Sigma est une philosophie d’amélioration des processus de production misant sur la réduction des défauts et le contrôle de la variabilité des processus, menant à une meilleure performance. Cette philosophie est orientée vers l’utilisation des statistiques et utilise une variété de techniques et outils pour mieux contrôler les processus de l’entreprise. Elle s’inscrit dans une démarche d’amélioration continue pour une entreprise qui veut améliorer sa performance en termes de qualité et ce, à tous les
Saviez-vous que… ? niveaux de l’entreprise. L’implantation d’une philosophie Six
Selon l’ex-PDG de
Sigma est un projet de grande envergure qui demande des
General Electric, Jack efforts importants de la part de tous les employés. Les objectifs
Welch, Six Sigma a eu du Six Sigma sont la réduction des coûts de production, l’amélioration de la satisfaction du client et l’amélioration du des retombées pour son temps de cycle. entreprise évaluées à

plusieurs milliards de profits supplémentaires.

L’appellation Six Sigma réfère au concept statistique d’écart type. L’écart-type d’une population (un ensemble de résultats) correspond à la mesure de la dispersion des données récoltées. Plus un écart type est faible, plus la population est homogène. Sur une courbe de distribution suivant la loi normale (figure 1), l’approche Six sigma utilise la probabilité d’obtenir à chaque fois un résultat à l’intérieur de 6 fois l’écart-type. Cela signifie que l’on vise à avoir 99,9997 % des résultats à l’intérieur d’une limite inférieure et supérieure correspondant au calcul de 6 fois l’écart-type. En d’autres mots, cela signifie qu’on vise à obtenir un maximum de 3,4 résultats par million à l’extérieur des limites ou 3,4 pièces défectueuses par million.
Limite inférieure

Limite supérieure

99,73% (2700 défauts/million)

en relation

  • La démarche logistique dans l'ehpad
    3598 mots | 15 pages
  • Le controle de gestion en mouvement
    100482 mots | 402 pages
  • enjeu controle de gestion en mouvement ed1 v1
    119778 mots | 480 pages
  • Inseec
    66682 mots | 267 pages