Fiche de lecture Béatric Hibou

Pages: 35 (8511 mots) Publié le: 13 septembre 2014
Note de recherche bibliographique :



Béatrice Hibou
La force de l’obéissance.
Economie politique de la répression en Tunisie
Editions la découvertetextes à l’appui
Béatrice Hibou est1 une politologue, diplômée de l’Institut d’études politiques de Paris (1987) ayant décrochée son doctorat en économie politique en 1995 à l’EHESS (Ecole des Hautes Etudes en Science Sociale), elle est membre du comité de rédaction de critique internationale de 1998 à 2003 et de la revue politique africaine de 1998 à 2001, elle dirige la collection « les Afriques »chez Karthala, depuis Janvier 2008. C’est également la vice-présidente et la co-fondatrice depuis 2003 du (Fonds d’analyse des Sociétés Politique) FASOPO. Elle dirige un groupe de recherche nommé « sociologie historique de l’histoire » au centre d’étude et de recherche internationale CERI. Elle développe de part de sa formation, des recherches comparatives en économie politique, dans une optiqueépistémologique influencée par le sociologue Max Weber et le philosophe Michel Foucault , ses travaux concernent la signification politique des réformes économiques de l’Etat, appliquées aux pays arabes, sub-sahariens, africains et sud-européens.
Béatrice hibou est l’auteur de l’Afrique est-elle protectionniste ? notamment de La criminalisation de l’Etat en Afrique (Complexe,1997) et laPrivatisation des Etats (Karthala,1999).Elle a ainsi porté un grand intérêt à la Tunisie ou elle a effectué un travail de terrain qui a duré entre 1997 et 2005,qui a finalement débouché sur son livre La Force de l’Obéissance .Economie politique de la répression en Tunisie dans lequel elle analyse le fonctionnement du régime politique Tunisien.
Jean Jacques Rousseau disait « Le plus fort n’est jamaisassez fort pour être toujours le maitre ; s’il ne transforme sa force en droit, et l’obéissance en devoir ».C’est sur cette réplique que se base l’analyse de Béatrice Hibou, qui illustre parfaitement le fonctionnement des relations de pouvoirs et de domination du gouvernement tunisien. Elle a essayé de dévoiler le fonctionnement du régime intime de ce gouvernement par lequel la populationtunisienne se trouvant assujettie au cœur d’une douce dictature.
L’auteur s’est intéressée aux dispositifs et aux mécanismes de l’exercice du pouvoir qui ont façonné les modalités de l’obéissance voire de l’adhésion .Elle s’est intéressée précisément à la situation socio-économique de ce pays, cette configuration duale l’a particulièrement frappé compte tenu de sa double formation politique etéconomique : pour comprendre qui se passait, elle a débuté ses travaux par observation de l’économie tunisienne afin d’en déceler une signification politique ,à commencer par les mécanismes les plus journaliers, comme le secteur bancaire, l’économie de l’endettement, les politiques fiscales, les relations entre gouvernement et entrepreneur et politique de la société, au final la vie quotidienne des gens.Elle a montré dans son livre que le système politique tunisien est un ensemble de relations de dépendances mutuelles ou les relations de pouvoir se manifestent dans les mécanismes sociaux et politiques les plus banales pour garantir la légitimation du régime du gouvernement. Pour comprendre ce pouvoir de domination, et par moment de répression, elle a enrichit ses propos de plusieurs exemples(BATAM, l’affaire Moalla et Bouden, la fiscalité, le fonds national de solidarité « 2626 », la consommation à crédit …)
Le « 26226 » m’a semblé un des bons exemples cités par BEATRICE HIBOU pour récapituler le fonctionnement du régime de la répression en Tunisie. Il s’agit 3du fonds national de solidarité : un compte ouvert destiné aux pauvres pour les intégrer dans l’économie. Il se base...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Beatrice hibou
  • fiche de lecture
  • FICHE DE LECTURE
  • Fiche lecture
  • Fiche de lecture
  • Fiche lecture
  • Fiche de lecture
  • Fiche de lecture

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !