Fiche de lecture "bruges-la-morte" de georges rodenbach

3451 mots 14 pages
Delbarre Fabrice / Brevet bibliothécaire / 1ère année / Session Tournai / 2011-2012

FICHE DE LECTURE D' UN RECIT : Bruges-la-Morte

I. 1. Références bibliographiques de l'exemplaire de l'oeuvre lue.

Georges Rodenbach, Bruges-la-Morte, édition Labor, Bruxelles, 1986, Babel roman, 11, ISBN 2-8040-0435-X (Labor), ISBN 2-86869 358 X (Acte Sud).

2. Rédaction, publication, place dans l'itinéraire personnel de l'auteur (biographie).

Georges Rodenbach naît en 1855 à Tournai et meurt en 1898.Il fait des études de Droit à l’Université de Gand. De 1878 à 1879, il suit les cours du philosophe Elme Caro à Paris. Il s’imprègne alors de philosophie idéaliste (Platon) et pessimiste (Schopenhauer), deux aspects qui baigneront ultérieurement son roman Bruges-la-Morte.
En 1888, il s’installe définitivement dans la capitale française et il écrit pour le journal Le Figaro. Il y publie ses premières pages extraites d’un cahier de notes : L’Agonie des villes, où Bruges tiendra une place.
Trois ans plus tard, Rodenbach commence l’écriture de Bruges-la-Morte. Ce roman est d’abord publié en feuilleton du 4 au 14 février 1892 dans les pages du Figaro. L’œuvre remporte un grand succès et rend célèbre son auteur. La première édition de l’œuvre en un volume séparé a lieu quelques mois plus tard chez Marpon et Flammarion. En cours d’impression, Rodenbach ajoute deux chapitres (X et XI), ainsi que deux alinéas au chapitre final afin de créer un parallèle entre le début du roman et sa conclusion. Cette œuvre contribue à la renommée de la ville de Bruges.
Christian Berg nous informe dans sa lecture que “les éditeurs se sont le plus souvent contentés de reproduire le texte le plus accessible, c’est-à-dire le dernier imprimé, sans se donner la peine de le confronter avec l’édition originale. Les publications successives du roman, en raison d’erreurs mécaniques et humaines, l’ont progressivement altéré.”,
Le manuscrit est conservé en Belgique, aux Archives et Musée de la

en relation

  • Helena Vanneck Fiche pédagogique
    4560 mots | 19 pages
  • Comment se présente le problème même d'une littérature française en Belgique ?
    15474 mots | 62 pages
  • Le fantastique chez maupassant
    15920 mots | 64 pages
  • Livre du professeur 2nd terre littéraires
    176047 mots | 705 pages
  • patrimoine
    36625 mots | 147 pages