Fiche de lecture CSTS

Pages: 8 (1977 mots) Publié le: 12 juillet 2014
Fiche de lecture n°3 – Dossier thématique
Le travail social confronté aux nouveaux visages de la pauvreté et de l’exclusion
Rapport au ministre chargé des affaires sociales par le CSTS (Conseil supérieur de Travail Social) – 2007, Editions de l’Ecole Nationale de la Santé Publique, 150 pages.

Présentation
En première année de formation pour le DEME, je suis actuellement en réflexion etrecherche sur l’accompagnement social et la place du moniteur-éducateur face aux personnes en précarité sociale, économique et professionnelle. Mon choix de lecture s’oriente aujourd’hui vers des œuvres plus formelles institutionnellement parlant, avec le besoin de comprendre les politiques d’action sociale qui fondent la base commune de notre travail en équipe pluri-professionnelle. Ce rapportédité en 2007 (et écrit en 2006) par les éditions ENSP a pour mission officielle de  « mener une réflexion sur le positionnement et la représentation du travail social professionnel dans le cadre de la prévention et de la lutte contre la grande pauvreté et l’exclusion sociale, de mettre en perspective les enjeux, les moyens et les méthodes » (mandat officiel du ministère chargé des affaires sociales,présenté en préambule du document). Le Conseil Supérieur de Travail Social (CSTS) s’est ainsi réunit durant trois ans autour de cette réflexion commune. Existant depuis 1984, cette instance consultative intervient, écrit des rapports, fait des propositions et recommandations selon les thèmes proposés par le ministère. Le ministre chargé des affaires sociales en est le président. Ses missionssont aussi organisées en différentes commissions, dont deux sur la fonction de veille dans les sujets d’actualité et une commission d’éthique et de déontologie. Cette instance créée pour « défendre et promouvoir » le travail social est représentée, pour cette cinquième mandature dont il est question ici, de 23 membres représentant différentes organisations : collectivités territoriales,parlementaires, ministères pour le travail social et les formations, syndicats d’employés et de salariés en travail social, acteurs et instituts de formations, usagers et associations nationales, caisse de protection sociales. Ici, neuf personnes ont été auditionnées par la commission pour une réflexion plus poussées (dont Serge Paugam – voir fiche de lecture 2 ) et l’équipe d’accueil des « petits frères despauvres de Paris ».
Résumé de l’œuvre
Ce rapport se construit en quatre parties, dont les deux dernières qui ont soulevé notamment mon attention.
La première partie s’appelle « Le monde a changé ». Au complet sortir des trente glorieuses, le chômage s’accroît de plus en plus. Les statistiques de la pauvreté rajoutent aux indicateurs monétaires d’insuffisance de revenus ceux des minimasociaux, des conditions de logement, des retards de paiement, du niveau d’éducation. Il serait estimé entre 3.5 et 7 millions de pauvres en France selon les instituts ; 10 à 12% de la population « qui sont privés d’une participation ordinaire à la vie économique et sociale » p.69. Des années 70, de « l’ère de l’Etat providence » à aujourd’hui, l’action sociale a vécu aussi des changements d’objectifset de mise en œuvre. Cette première partie nous présente différentes définitions des politiques, de l’action et du travail social avec notamment le facteur législatif (rappel de la Constitution de 1946 dans la loi du RMI en 1988, loi contre l’exclusion, politiques d’insertion, nouveaux fonds d’aide financière). Avec l’accroissement de la pauvreté, la question de l’exclusion toujours centralecherche son responsable. Auparavant la bourgeoisie d’uns ou la paresse des autres, aujourd’hui la politique de marché mondial ou le néo-libéralisme, quel que soit la cause, les travailleurs sociaux ne peuvent (ni les politiques de lutte contre l’exclusion) s’attendre à éradiquer la faute. Ce n’est par leur rôle et parfois même leur fonction est altérée par une rigidité technique de formalités...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • fiche de lecture
  • FICHE DE LECTURE
  • Fiche lecture
  • Fiche de lecture
  • Fiche lecture
  • Fiche de lecture
  • Fiche de lecture
  • Fiche de lecture

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !