Fiche de lecture : Danier Buren, Faut-il-enseignaer l'art ?

2813 mots 12 pages
Faut-il enseigner l’art ? Prise de position après les événements de mai 1968 sur l’enseignement artistique et la place de l’artiste dans la société. in Galerie des Arts, Paris, octobre 1968, n°57, p. 13.
BUREN Daniel, Les écrits (1965-1990), vol. 1, capc Musée d’art contemporain de Bordeaux, Ligugé, 1991, pp 53-57.

Publié dans la revue Galerie des Arts en octobre 1968, le texte Faut-il enseigner l’art ? de Daniel Buren intervient quelques mois après les événements de mai 68.
Pour re-contextualiser : il s’agissait de revendications matérielles et/ou salariales ainsi que d’une remise en cause du régime Gaullien. Mais bien au-delà, les lycéens et étudiants réclamaient une libération des moeurs et contestaient la « vieille Université », la société de consommation, le capitalisme et les valeurs traditionnelles.
De son état d’article, le texte nous est introduit par un journaliste faisant rapidement le point sur Daniel Buren, expliquant au lecteur qu’il a déjà pu entrevoir l’artiste lors d’une manifestation au Musée d’Art Moderne en janvier 1967 puis en juin et en décembre aux Arts Décoratifs et à la Biennale de Paris. Le journaliste laisse ensuite la parole à l’artiste. Cependant, avant de nous atteler à la suite du texte, j’aimerais développer le propos concernant les manifestations dont il est question.
En janvier 1967, Daniel Buren et ses amis Olivier Mosset, Michel Parmantier et Niele Toroni exposent au salon de la jeune peinture. Exposent ? Il s’agit plutôt d’une manifestation au cours de laquelle les quatre artistes produisent publiquement. Cela fait, ils décident dès le début de l’exposition de décrocher leurs travaux et de les remplacer par des banderoles énonçant : « Buren Mosset Parmantier Toroni n’exposent pas. » Les quatre artistes forment alors le groupe B.M.P.T.
Au cours de cette année, le groupe écrit quelques textes expliquant la démarche dont Lettre contre les salons au sein de laquelle sont dénoncés : la paresse du public, la gadget-culture et

en relation