Fiche de lecture la poétique aristote

2068 mots 9 pages
LA POETIQUE – ARISTOTE

1. Exposition du pjt -> Il sera question de l’art poétique. Aristote traitera d’abord de ce qu’il appelle les « espèces » de l’art poétique.
Généralisation à propos de tous les genres poétiques : des imitations.
Il ajoute qu’ils peuvent différer par 3 moyens : • imitation par des « moyens différents » • imitation de « choses différentes » • imitation d’une « manière différente »
L’imitation se fait pour tous les arts poétiques par le « rythme », le « langage » et la « mélodie ».
Ex : la danse imite en recourant au rythme et non à la mélodie ni au langage car elle imite grâce au rythme, « caractères, passions et actions ».
Imitation par le langage seul n’a pas de dénomination remarque Aristote.
Ceux qui composent en vers sont appelés poètes (soit élégiaques soit épiques) par l’emploi du mètre. Question des traités de médecines composés en vers -> Aristote opère la distinction entre poète et naturaliste. ← Imitation se fait par 3 moyens bien défini mais les arts st différents par les ou le moyen qu’ils vont utiliser pour l’imitation.

2. Aristote s’intéresse maintenant aux choses qui sont imitées et par chose il entend principalement Hommes.
Ceux qui imitent les hommes en action : représentat° pire ou meilleure. Selon Aristote, ils st nécessairement des hommes de mérites ou médiocres car c’est le vice et la vertu qui fait la différence du caractère.
Ex précis : Polygnote peint les Hommes en plus beau, Pauson le contraire.
Mais ces imitations présenteront forcément des différences car elles seront entreprises d’une façon différentes.
Il en est de même pour la musique, la danse et la poésie dépourvue de musique.
Ex : Homère représente ses personnages en tant qu’ils sont supérieurs dans ses œuvres à la réalité.
Il attribue la même différence bien défini à la tragédie -> représentation des hommes supérieurs à la réalité et à la comédie -> représentation des hommes inférieure de la réalité.

3. Ensuite,

en relation

  • jhvdfgsdf
    559 mots | 3 pages
  • 314120 001 C
    7209 mots | 29 pages
  • Le théatre classique
    1471 mots | 6 pages
  • hrtutyjgyj
    7150 mots | 29 pages
  • Fiche Phèdre
    613 mots | 3 pages
  • Beaudelaire les fleurs du mal
    943 mots | 4 pages
  • Le Cid Analyse du livre
    4404 mots | 18 pages
  • les actes sans parole dans le cid de corneille
    9390 mots | 38 pages
  • Fiche le misanthrope
    1522 mots | 7 pages
  • Corpus
    1629 mots | 7 pages