Fiche De Lecture La Sixie Me

398 mots 2 pages
Fiche de lecture : La sixième

Biographie :

Susie Morgenstern est née le 18 mars 1945 à Newark dans le New Jersey. Elle fait ses études aux Etats-Unis, puis en Israël pour terminer en France. Elle est ensuite diplômée en littérature comparée. Elle a commencé sa carrière en tant qu’auteur et illustratrice pour la jeunesse, c’est à cette époque qu’elle écrivit « La Sixième ». Elle enseigne maintenant l’anglais à l’université de Nice.

Résumé :

Suite à quelques péripéties familiales, Margot est enfin admise en sixième, ce qui la soulage beaucoup. Après des débuts mouvementés Margot est élue déléguée de classe, elle prend son rôle très à cœur et veut réellement changer l’ambiance de la classe qui n’est pas très bonne. Mais ses efforts ne sont guère payants et ses camarades de classe, rechignent à participer à ses initiatives. Margot apprécie beaucoup son professeur de Français et elle est très brillante dans sa matière. Après le premier trimestre, la réunion parents professeurs est houleuse. Margot essaye de trouver des remèdes pour que tous se mettent à travailler. C’est là qu’elle crée un nouvel alphabet : solidarité 6ème 6 qu’elle fait signer à ses camarades. Puis une bonne nouvelle arrive : la réforme du collège. Margot à la tête qui bourdonne d’idées. Sa classe part à Rome. Margot tient scrupuleusement son journal de bort pour ses parents. La fin de l’année approche et le dernier conseil de classe arrive. Elle passe en 5ème mais certains de ses camarades redoublent. Le dernier jour, curieux d’une lettre qu’elle et son amie sont en train d’écrire, Arthur lui vide son cartable éparpillant feuilles et cahiers. Ainsi s’achève la 6ème de Margot.

Présentation des personnages principaux :

Margot est collégienne au collège Parc des Pins. Elle est très anxieuse et veut toujours bien faire. Son caractère dynamique et volontaire n’est pas toujours payant. Margot est délégués de sa classe et veut changer l’ambiance pas toujours

en relation

  • Les textes fondateurs de la mythologie
    11098 mots | 45 pages