Fiche de lecture secret bancaire

527 mots 3 pages
Chapitre 1 : Dans ce chapitre on parle des fonctions de la banque, de tous les services qu’elle peut fournir à ses clients. Ensuite on enchaîne sur une définition basique de ce qu’est le secret bancaire. Il est pénal, et n’a pas été instauré en vue de protéger des criminels, si bien que si on sait que l’argent provient d’un vol, on peut dénoncer la personne qui l’a déposé. Dans d’autres pays le secret bancaire n’est pas pénal, et il n’y a pas d’impôt anticipé.
Chapitre 2 : Ce chapitre parle de l’économie du XVIe siècle, quand il n’y avait pas d’impôts. On y parle de l’inflation après la Grande Guerre, puis on enchaîne sur les comptes à numéros, et l’anonymat des clients. Pendant la Guerre Froide, beaucoup de gens déposaient leur argent en Suisse pour fuir l’inflation. Après ça, on parle brièvement de l’affaire Chiasso et de la loi anti-blanchiment qui permet de limiter les paiements anonymes.
Chapitre 3 : On parle ici du secret bancaire dans les autres pays. L’Union européenne a dû s’adapter aux coutumes de l’Europe mais au contraire les pays comme l’Autriche, le Luxembourg et le Liechtenstein sont très proches du système du secret bancaire de la Suisse. Pour finir on parle du trust dans les pays anglo-saxons.
Chapitre 4 : Dans ce chapitre on parle de l’acharnement contre le secret bancaire à cause des intérêts qui diminuent et des cours boursiers qui augmentent. La croissance du secret bancaire est aussi un sujet de ce chapitre ainsi que le pourquoi d’avoir choisi deux systèmes bancaires et pas un seul. On parle aussi de l’Organisation européenne de coopération économique et de l’OCDE ainsi que le passage de l’une à l’autre. Ce qu’est un paradis fiscal. Il y a aussi mentionnées deux affaires ; celle des noms de l’UBS et celle de Birkenfeld qui sont toutes deux des violations du secret bancaire. On finit sur le fait qu’un contribuable américain ne peut pas ouvrir un compte en Suisse.
Chapitre 5 : Ce chapitre décrit l’impact du secret bancaire sur la finance

en relation

  • Etude de cas
    2607 mots | 11 pages
  • droit bancaire
    23173 mots | 93 pages
  • La révolution industrielle
    1150 mots | 5 pages
  • Rapport de stage compta
    2186 mots | 9 pages
  • livret d'acceuil
    3621 mots | 15 pages
  • Cours sage
    3280 mots | 14 pages
  • rapport de stage
    5014 mots | 21 pages
  • Rapport de stage
    8850 mots | 36 pages
  • Rapport des stage en secretariat bureautique
    3568 mots | 15 pages
  • La protection de la personne dans la sphere privee
    1871 mots | 8 pages