Fiche de lecture stefan zweig 'le joueur d'echec'

2943 mots 12 pages
BIOGRAPHIE

Stefan Zweig naît le 28 novembre 1881 à Vienne en Autriche.
Fils d'un riche industriel ayant fait fortune dans le textile, il suit des études au Maximilan Gymnasium, un des meilleurs établissements viennois. C'est là qu'il découvre les écrits poétiques de Rilke pour lequel il ressent un véritable coup de foudre. L'aisance familiale permet à Stefan Zweig de s'adonner sans contraintes aux passions qui sont les siennes, à savoir la littérature, l'histoire et la philosophie. Vienne est alors une capitale cosmopolite qui ne peut que satisfaire l'appétit du jeune Zweig, curieux de tout et avide de découvertes culturelles.
En 1900, il obtient l'équivalent du baccalauréat et, trop heureux de quitter ce lycée qu'il considérait comme une prison, il s'inscrit à la faculté de philosophie.
Parallèlement, Zweig rédige divers poèmes, parmi lesquels "Bouton de rose" (1898), "Cordes d'argent"(1901) et "Les Guirlandes Précoces"(1907). Zweig ne cesse d'écrire de la poésie, il avance le chiffre de 400 poèmes dès l'année 1901, période qui correspond également à celle de la publication de sa première nouvelle "Im Schnee", dans le journal "Die Welt".
En 1902, Stefan Zweig se rend à Paris et Bruxelles, où il fait la connaissance de Emile Verhaeren, qui devient son ami et son collaborateur. C'est également cette année-là que Zweig écrit une préface d'une quinzaine de pages pour l'édition de l'œuvre de Verlaine, chez Schuester und Loeffler.
En 1903, Zweig manifeste le désir de s'affranchir du confort bourgeois de Vienne et décide de s'installer à Berlin, où il fait la connaissance de poètes maudits et mène la vie de Bohème, au milieu d'un univers de violence et de misère. Il lit avec ardeur Dostoïevski et passe son temps à contempler les œuvres de Munch.
Après un séjour en Italie et un nouveau voyage à Paris, Stefan Zweig rentre à Vienne en 1904 pour défendre sa thèse sur Hippolyte Taine.
Passionné de théâtre, Zweig se lance dans cette forme d'écriture et publie,

en relation

  • fiche de lecture : "Le joueur d'échecs" par Stefan Zweig
    930 mots | 4 pages
  • Zweig
    1557 mots | 7 pages
  • Le joueur d'echecs
    903 mots | 4 pages
  • Le joueur d'échec
    1568 mots | 7 pages
  • Fiche de lecture - le joueur d'echecs de s. zweig
    735 mots | 3 pages
  • Le joeur dechec info doc nazi
    4091 mots | 17 pages
  • fiche de lecture
    967 mots | 4 pages
  • Le joueur d echec
    2994 mots | 12 pages
  • Le joueur d'échec
    976 mots | 4 pages
  • Lettre d une inconnue
    942 mots | 4 pages