Fiche de lecture

Pages: 8 (1906 mots) Publié le: 23 mars 2013
III – RESUME

QU’EST-CE QUE L’ADOPTION ?

« Autrefois, l’adoption était un phénomène plus courant qu’aujourd’hui »
L’adoption est un phénomène social qui a lentement évolué en même temps que les mentalités. Il aura fallu beaucoup de temps pour qu’elle soit régie par des lois dont l’objectif premier était le mieux être de l’enfant.
Dans la Rome Antique, l’abandon était souvent la cause defruit d’un amour interdit ou punissable par les Dieux.
C’est sous Justinien, au VI ème siècle que pour la première fois l’adoption fut rendue effective par un jugement mais concernait seulement les jeunes adultes.
En 1638, Saint Vincent de Paul créa l’œuvre des enfants trouvés, ce qui donne aux enfants abandonnés les mêmes droits que les orphelins. Les premières mesures de protection de l’enfancevoient le jour malgré que l’abandon soit un fléau social.
En 1792, grâce aux idées du Siècles des Lumières et de la Révolution française, le terme « adoption » apparaît dans les textes législatifs français. Celle-ci devient un devoir sacré pour tous les citoyens qui n’ont pas d’enfants.
Le 19 juin 1923, après la Première Guerre Mondiale qui fût désastreuse, une loi facilite l’adoption desorphelins de guerre. Elle s’ouvre aux mineurs et aux parents âgés de plus de 40 ans.
En 2005, création de l’Agence Française de l’Adoption ; elle a pour but d’accompagner les familles dans leurs démarches et elle est en relation avec les administrations hors territoire. Dans ces textes, l’enfant est placé en tant que sujet nécessitant une éducation et une affection appropriées pour pouvoir évoluer dansles meilleures conditions.

« Il est très difficile d’adopter un enfant français. »
On entend souvent parler de « parcours du combattant » lorsque des personnes souhaitent adopter un enfant Français ou Etranger.
Dans un premier temps, une demande d’agrément est faite. Puis, des rencontres sont mises en place avec l’assistante de service sociale et la psychologue, des services sociauxdépartementaux. Une évaluation est faite sur une période d’environ neuf mois. Si les parents adoptifs s’orientent vers l’étranger, ils devront naviguer sur la législation du pays choisit.
En France, il n’y a pas beaucoup d’enfant adoptable. C’est la conséquence de la politique de l’enfance et de la protection sociale qui vise à développer l’aide aux mères et aux familles en difficultés. De plus, il y a ledéveloppement de la contraception donc une diminution de la natalité.
Le délai entre l’obtention de l’agrément et l’accueil d’un enfant, en moyenne, dépasse 3 ans d’attente.

« L’accouchement sous X protège les femmes qui abandonnent leur enfant. »
En 1941, une loi légalise l’accouchement anonyme. La femme peut donc accoucher gratuitement à l’hôpital sans donner son identité. Cependant, ellepeut revenir sur sa décision et établir une filiation dans un délai de deux mois après la naissance.
Pour l’enfant né sous X, le Conseil National d’Accès aux Origines Personnelles (CNAOP) a été créé. L’enfant peut donc avoir accès à ses origines, son histoire, ses antécédents médicaux mais ne lui permet pas de retrouver sa filiation.
En général, se sont des femmes jeunes, une sur deux à moins de23 ans. La moitié d’entre elle n’est pas autonome, n’a ni emploi, ni ressources. Quatre sur cinq sont célibataire et une sur quatre vit chez ses parents. Le nombre d’accouchement sous X est en diminution régulière.
Si l’accouchement sous X protège les mères, ils protègent également les enfants au moment de leur naissance.

« Il n’existe pas de droit international de l’adoption. »
On pourraitpenser que l’adoption internationale est une pratique non réglementée par des lois suite à l’affaire de l’Arche de Zoé ou aux trafics d’enfants, mais ce sont seulement des personnes ou organismes qui arrivent à contourner les lois.
En effet, elle est régie par la Convention de la Haye, du 29 mai 1993. Signé par différents pays, elle permet de protéger les enfants et les adultes et de maintenir...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • FICHE DE LECTURE
  • Fiche lecture
  • Fiche de lecture
  • Fiche lecture
  • Fiche de lecture
  • Fiche de lecture
  • Fiche de lecture
  • Fiche de lecture

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !