Fiche de processus de fabrication d'objet

Pages: 6 (1384 mots) Publié le: 11 juin 2012
PRÉSERVATIF
MATERIAU
Composition du bain de latex: Le latex brut, qui se présente sous une forme liquide proche du lait, est testé, homogénéisé et stabilisé par l’adjonction de stabilisateurs et conservateurs. Il est solidifié par l’ajout d’agents vulcanisants ou par chauffage (prévulcanisation).

REMARQUE

Cette technique permet une fabrication très productive. En une journée on peutproduire des millions de préservatifs.

PROCÉDÉ
TREMPAGE DANS LE BAIN DE LATEX

Des moules de porcelaine ou de verre de forme phallique sont immergés brièvement dans une cuve de latex. Un film en latex sous forme gélifiée se dépose ainsi sur le moule. Le revêtement en latex est séché à l’air avant d’être trempé une seconde fois. Après le second bain, l’extrémité ouverte du préservatif venantd’être moulée est enroulée pour former une ceinture ou un petit bourrelet.

VULCANISATION

Alors qu’ils sont toujours sur les moules, les préservatifs passent dans un four de cuisson chauffés à une température s’élevant entre 50 et 120 degrés Celsius pour vulcaniser le latex. Cette opération établi les propriétés finales d’élasticité et résistance.

LAVAGE ET RINÇAGE

Le film latex est démoulé etsubit un certain nombre de lavages et de rinçages afin d’éliminer un maximum d’allergènes chimiques et protéiques afin d’obtenir des produits à faible allergénicité.

SÉCHAGE ET CONDITIONNEMENT

Les préservatifs sont séchés, roulés et poudrés ou enduits d’un lubrifiant. Ils sont conditionnés à l’unité sous sachet soudé, par fermeture thermique, puis emballés par boîte ou sachet individuel. FEUILLE ET BANDE D’ALUMINIUM
PROCÉDÉ
LA COULÉE CONTINUE VERTICALE
(1)

MATERIAU
aluminium liquide Des lingots, des additifs et des déchets de la production sont chargés dans un four de fusion de plusieurs dizaines de tonnes de capacité (par exemple 50 tonnes). Un affineur de grain est ajouté soit dans les fours sous forme de tablettes, ou de morceaux soit en continu sous forme d’un fil quise dissout au fur et à mesure dans les canaux de coulée. L’objectif est — comme son nom l’indique — de rendre les grains qui composent l’aluminium solidifié plus fins, et ainsi d’améliorer les caractéristiques mécaniques (cf. loi de Hall-Petch). Du chlore ou du fluor est injecté dans le bain de fusion sous forme de gaz ou de granules, afin de diminuer la concentration en alcalins (Na, Ca, Mg, Li)néfastes aux caractéristiques mécaniques de l’aluminium. Le métal passe par une poche où l’hydrogène de l’aluminium est dégazé par injection d’un autre gaz (azote ou argon) sous forme de bulles. Le métal traverse ensuite un système de filtration (dalle en céramique poreuse, filtre à lit de gravier), qui agit comme une passoire à thé, pour retenir des particules et laisser passer le liquide.Jusqu’à ce qu’il soit solide (vers 660 °C), l’aluminium liquide est orange et fluide.

De d’aluminium liquide est versé régulièrement au niveau de la lingotière, un cadre refroidi à l’eau. Au fur et à mesure que l’aluminium se solidifie, la plaque qui se forme est descendue à l’aide du descendeur, jusqu’à ce qu’elle atteigne la longueur souhaitée. Pour refroidir l’aluminium, de l’eau ruisselle d’abordsur la lingotière, puis continue de ruisseler sur la plaque en elle-même, d’où le terme anglais de Direct Chill. La plaque est retirée de la fosse de coulée pour être stockée sur un parc. La coulée est dite semicontinue car la coulée s’arrête par exemple tous les 10 mètres.

LAMINAGE À CHAUD(2)
La plaque est au préalable scalpée pour retirer la couche d’aspect irrégulier dû de la coulée puischauffée entre 400 et 600 °C . Ensuite, la plaque passe dans un laminoir réversible pour former une plaque très plate mais très longue (quelques centaines de mètres, une réduction d’épaisseur s’accompagne d’une augmentation de longueur dans les mêmes proportions), qui passe elle-même dans un laminoir à plusieurs cages pour obtenir un bon état de surface et une bande capable d’être enroulée...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Processus de fabrication du shampoing
  • Processus de fabrication du ciment
  • Fiche processus
  • Processus de fabrication et qualité du jus d’orange
  • fiche révision processus traumatiques
  • Fiche révisions processus traumatique
  • fiche processus 7 cgo1
  • Fiche parlements nationaux et processus décisionnel communautaire

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !