Fiche lecture braudel

Pages: 6 (1347 mots) Publié le: 2 janvier 2012
FICHE LECTURE « La dynamique du capitalisme » Braudel
Braudel est l’auteur de ce petit ouvrage, « dynamique du capitalisme », qui reprend trois conférences animées par Braudel en 1976 : Ce livre a pour finalité d’en présenter les grandes lignes. C’est donc une sorte de synthèse effectuée par l’auteur.
Tout part de l’interrogation classique des causes de la domination européenne : « En résumé,si on la compare aux économies du reste du monde, l ‘économie européenne semble avoir dû son développement plus avancé à la supériorité de ses instruments et de ses institutions : les Bourse et les diverses formes de crédit. Mais, sans exception aucune, tous les mécanismes et artifices de l’échange se retrouvent en dehors de l’Europe, développées et utilisées à des degrés divers, et l’on peut ydiscerner une hiérarchie : à l’étage presque supérieur, le Japon ; peut-être l’Insulinde, et l’Islam ; sûrement l’Inde, avec son réseau de crédit, développé par ses marchands banyans, sa pratique des prêts d’argent aux entreprises hasardées, ses assurances maritimes ; à l’étage au dessous, habituée à vivre sur elle même, la Chine ; et finalement, juste au-dessous, des milliers d’économies encoreprimitives » (p. 39).
Puis il s’agit de distinguer la vie matérielle (les choses du quotidien) de l’économie de marché avant de développer ce qu’a de différent le capitalisme. « Au-dessus de la masse énorme de la vie matérielle de tous les jours, l’économie de marché a tendu ses filets et maintenu en vie divers réseaux. Et ce fut, d’habitude, au-dessus de l’économie de marché proprement dite qu’aprospéré le capitalisme. On pourrait dire que l’économie du monde entier est visible sur une vraie carte en relief ». (p. 39)
L’échange est ce qui est commun à l’économie de marché et au capitalisme. « Je me résume : deux types d’échange ; l’un terre à terre, concurrentiel, sophistiqué, puisque transparent ; l’autre supérieur, sophistiqué, dominant » (p. 66). Braudel suggère ici que le capitalismen’est pas transparent, à la différence de l’économie de marché. « En réalité, tout est porté sur le dos énorme de la vie matérielle : se gonfle-t-elle, tout va de l’avant ; l’économie de marché se gonfle elle-même rapidement à ses dépens, étend ses liaisons. Or, de cette extension, le capitalisme est toujours bénéficiaire. Je ne crois pas que Josef Schumpeter ait raison de faire de l’entrepreneurle deus ex machina. Je crois obstinément que c’est le mouvement d’ensemble qui est déterminant et que tout capitalisme est à la mesure, en premier lieu, des économies qui lui sont sous-jacentes ». (p. 67).
Après la critique de Schumpeter, voici celle de Max Weber : « Pour Max Weber, le capitalisme, au sens moderne du mot, aurait été ni plus ni moins une création du protestantisme ou, mieux, dupuritanisme . Tous les historiens sont opposés à cette thèse subtile, bien qu’ils n’arrivent pas à s’en débarrasser une fois pour toutes. Et pourtant, elle est manifestement fausse. Les pays du nord n’ont fait que prendre la place occupée longtemps et brillamment avant eux par les vieux centres capitalistes de la Méditerranée. Ils n’ont rien inventé, ni dans la technique, ni dans le maniement desaffaires (...). Ce qui est en jeu, chaque fois, c’est le déplacement du centre de gravité de l’économie mondiale, pour des raisons économiques, et qui ne touchent pas à la nature propre ou secrète du capitalisme. (...) Finalement, l’erreur de Max Weber me paraît dériver essentiellement, au départ, d’une exagération du rôle du capitalisme comme promoteur du monde moderne » (p. 69-70). Pour Braudel,en effet, cette précision est essentielle à sa thèse d’économie-monde, qu’il va bientôt présenter. En effet, si la loi historique ne tient pas à des causes extérieures (la religion) mais à des causes internes à la marche économique ; ce sont celles-ci qu’il faut identifier pour expliquer les « centres » successifs de domination. Pour le géopolitologue, cela revient à relativiser l’influence...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Fiche de lecture braudel la dynamique du capitalisme
  • Fiche de lecture
  • Fiche de lecture: La dynamique du capitalisme, Fernand Braudel
  • fiche la dynamique du capitalisme de Braudel
  • Fiche braudel la dynamique du capitalisme
  • fiche de lecture
  • FICHE DE LECTURE
  • Fiche lecture

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !