Fiche lecture espaces pour jouer

2679 mots 11 pages
PERINO Odile, Des espaces pour jouer : Pourquoi les concevoir ? Comment les aménager ?, Erès, 2006

L’auteur :

Odile PERINO est la directrice du Centre du Jeu et du Jouet de Lyon, « Quai des Ludes ».
Elle a fondé le Centre National de Formation aux Métiers de la Ludothèque et du Jeu en 2001. Son travail est, écrit-elle, « le point de vue d’une praticienne »[1]. Elle s’appuie sur 25 années de vie professionnelle en ludothèques et sur ses observations des enfants et des adultes, réunis par et autour du jeu ; observations qui se poursuivent. Elle définit sa démarche comme un « essai de théorisation d’une pratique »[2]. Ses références théoriques sont multiples et construites dans l’interdisciplinarité, lui autorisant un large choix parmi les auteurs. Elle les présente ainsi : « Tout d’abord ce qui a trait à la définition et à l’activité de jeu (Huizinga, Caillois, Mauriras-Bouquet, Henriot, Brougère, Duflo…) et d’autre part, à l’ensemble des propositions en psychologie qui ont été faites par Piaget et ses successeurs, mais aussi Château, Bruner, Vygotski ainsi que Gutton, Winicott et quelques autres. »[3] Le concept de « cadre ludique » est proposé, pour la première fois, en 1997, par Odile PERINO. Il se trouve au cœur des apports théoriques du Centre National de Formation aux Métiers de la Ludothèque et du Jeu. Elle souligne : « Lors des stages de formation spécialisée sur le jeu et les jouets, j’ai continué à valider la pertinence du cadre ludique avec des professionnels d’horizons très divers. »[4] Odile PERINO a collaboré régulièrement à la revue Spirale, éditée chez Erès, en rédigeant des articles sur la situation et les objets ludiques. Depuis 1995, elle dirige l’édition annuelle des Ludoscopes, recueils de cent analyses psychologiques de jeux et jouets.

L’ouvrage :

Nous pouvons distinguer, dans cet ouvrage, deux grandes parties ; qui répondent successivement aux deux grandes questions concernant

en relation

  • Théâtre orphée
    8299 mots | 34 pages
  • Fiche de lecture "jeu et réalité" de winnicott
    4374 mots | 18 pages
  • Le joueur d'échec
    1568 mots | 7 pages
  • Pensez l'europe
    1968 mots | 8 pages
  • Les fourberies de scapin.
    8390 mots | 34 pages
  • A partir de quel niveau peut-on afficher les sources sous forme de liens hypertexte
    9783 mots | 40 pages
  • Analyse semiotique
    4284 mots | 18 pages
  • E.p.s course longue
    4497 mots | 18 pages
  • Nations-etats
    2100 mots | 9 pages
  • Oralisation et mise en voix texte théâtre au ce2
    2200 mots | 9 pages