Fiche pédagogique poésie

Pages: 31 (7616 mots) Publié le: 22 août 2013
[pic]


“ Le poème est l’amour réalisé du désir demeuré désir.”
René Char (1907-1988), Feuillets d’Hypnos (1946)











Sommaire






- Introduction et justification. P.3




- Commentaire comparé P.4


- 3. Fiches de l’élève P.8


- 4. Fichepédagogique du prof P.13



- 5.Cahier d ‘exercice P.16


- 6. Corrigés des exercices P.22

- 7. Grille d’évaluation P.26


8. Réflexion personnelle P.27

9. Bibliographie etsitographie P.28




10. Annexes P.29
















Introduction et justification




Au commencement de ce module, J’avais des doutes parce que la poésie n’a jamais été mon point fort et en plus je suis pas trop poétique.
Dans ce dossier, j’ai fait un commentairecomparé entre les poèmes : A une femme de Verlaine, Femme Noire de Senghor et le serpent qui danse de Baudelaire. J’ai essayé `a travers ce commentaire de faire découvrir que bien qu’ils aient la femme comme commun, leurs approches de la femme sont différentes mais qu’à la fin leurs conceptions sont les mêmes.
Ensuite j’ai établi des fiches pédagogiques sur trois autres poèmes que m ‘ ont marquédepuis tout jeune déjà.
Ce choix, je pourrais aussi le justifier par le fait qu’il réponde au critère 7 des exigences ci-dessous établies par le ministère Néerlandais de l’enseignement supérieur, de la culture, de la science et de la technologie.

Sur ce, je vous souhaite une très bonne lecture !!!




(Ministère OCW) traduit en français. (Emprunté de ma collègue SAKINA).
Critère7
Lecandidat sait rapporter avec des arguments de son expérience de lecture sur au moins trois œuvres littéraires
Critère 8 (que pour vwo)
Le candidat peut identifier et distinguer les types de textes littéraires et sait appliquer des concepts littéraires dans l'interprétation des textes littéraires.
Critère 9 (que pour vwo)
Le candidat peut donner un aperçu des principales caractéristiques del'histoire littéraire et peut mettre des œuvres littéraires lus dans cette perspective historique.












Commentaire comparé

Ce travail consiste à la comparaison de trois poèmes ayant en commun le thème de la femme. Il s’agit de : A une femme, Paul Verlaine, le serpent qui danse (Charles Baudelaire, Les fleurs du mal ) et femme noire de ( Léopold Sédar Senghor, Chants d'ombre)Nous allons comparer trois conceptions différentes de la femme qui ont lieu dans des cadres totalement différents. Nous verrons ainsi que les circonstances jouent un rôle déterminant : la femme poétisée se confond avec le milieu dans lequel elle évolue. Les sentiments du poète sont aussi en accord avec ce moment.

Dans son poème Paul Verlaine fait l’éloge d’une muse qui bien qu’imaginaire joue unrôle très important dans la vie du poète. Cette muse représentait pour Verlaine l’idéal de la femme, mais aussi la grande sœur qu’il n’a jamais eue. Il nous emporte dans son rêve, où il nous fait découvrir une femme dont la rencontre avec elle s’avère impossible.
Le poème le serpent qui danse de Baudelaire, décrit une personne réelle. D’aucuns pensent qu’il s’agit de sa maîtresse Jeanne Duvalqu’il décrit. Le titre annonce que le poète est capable de voir la beauté dans la réalité la plus misérable et la plus sordide mais aussi qu'il est fasciné par l'aspect maléfique qu'il peut y avoir dans la beauté. A travers la métaphore du serpent il essaye d’élucider la double personnalité qui selon lui réside en la femme.
Léopold Sédar Senghor dans son poème femme noire, chante un hymne à la...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Fiche pédagogique
  • fiche pédagogique
  • Fiche pédagogique
  • Fiche pédagogique
  • Fiche pédagogique
  • Fiche pédagogique
  • fiche pedagogique
  • Fiche pedagogique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !