Fiche phénoménologie

Pages: 7 (1660 mots) Publié le: 3 novembre 2012
La Phénoménologie
Ricoeur : "La phénoménologie est née dès que, mettant entre parenthèses – provisoirement ou définitivement – la question de l'être, on traite comme un problème autonome la manière d'apparaître des choses." (A l'école de la phénoménologie, 1986).

Origine du mot 'phénoménologie'
Du grec phainomenon, "ce qui se montre", et logos, "discours", "science", littéralement : "sciencedes phénomènes".

Les débuts de la phénoménologie
Le terme apparaît en premier chez J.H. Lambert en 1734, avec le sens de "doctrine de l'apparence". Il est ensuite repris par Kant et surtout Hegel qui publie en 1807 une Phénoménologie de l'esprit. Cette dernière est l'histoire du développement progressif de la conscience, depuis la simple sensation jusqu'à la raison universelle ou savoirabsolu. En effet, Hegel théorise l'Histoire comme le cheminement de la Raison (ou Esprit absolu) : l'Histoire est la progression de la conscience humaine. La Raison est synonyme de Progrès puisque, en s'incarnant, l'humanité en général devient plus rationnelle, càd toujours plus consciente de soi, plus autonome, plus libre. Mais c'est avec Husserl (1858-1938), à l'orée du Xxe siècle, que laphénoménologie naît vraiment, moins comme une école attachée à une doctrine ou un système, que comme un mouvement de pensée qui se donne la tâche, toujours renouvelée, de décrire ce qui apparaît en tant qu'il apparaît, grâce à une méthode : la méthode phénoménologique.

Les enjeux de la phénoménologie
Il s'agit pour Husserl de reprendre, en la radicalisant, l'interrogation philosophique première tournée ducôté de l'essence de ce qui se manifeste, càd des phénomènes. De son point de vue, la phénoménologie est en quelque manière le nom moderne de la philosophie. "Retourner aux choses mêmes" (l'Idée de la phénoménologie, 1907) : tel est le mot d'ordre par lequel Husserl exprime l'exigence de respecter ce qui se manifeste en tant qu'il se manifeste, par opposition à la démarche de la métaphysiquetraditionnelle, suspecte à ses yeux de trahir les phénomènes en les dévaluant comme simple apparence trompeuse, sous prétexte d'en saisir l'essence. Cette science des phénomènes qu'est la phénoménologie est donc essentiellement descriptive (et non déductive) : elle est description des essences – car s'il n'y avait pas d'essence, le réel s'effondrerait – mais l'être, l'essence, n'est nulle par ailleursque dans les phénomènes : autant d'apparaître, autant d'être. "Théorie de la connaissance", la phénoménologie se donne la tâche plus vaste d'élucider tout ce qui se présente à la conscience et, par là, toutes les manières de se présenter à la conscience (des jugements ou des actes de volonté, mais aussi des actes de perception). Dans l'expression "retour aux choses mêmes", il ne faut pas entendrechose au sens de la chose spatio-temporelle qui se présente dans la perception, mais plus largement comme "ce qui est présent" à la pensée. Il n'en reste pas moins que la perception, en tant qu'elle est notre ouverture la plus immédiate et la plus fondamentale à ce qui se manifeste, est, pour le phénoménologue, fondatrice de tous les autres actes : en un sens, toute phénoménologie est unephénoménologie de la perception.

1

La méthode phénoménologique
Il s'agit donc de faire apparaître ce qui n'apparaît jamais dans les phénomènes, leur acte même d'apparaître et leur manière d'apparaître (pour prendre une image : la mise en scène, que le spectateur ne voit pas dans un spectacle). La méthode pour faire apparaître la structure – d'abord inapparente – de toute apparition est appeléeépochê ou mise entre parenthèse ou encore réduction transcendantale. Elle consiste à suspendre toute croyance immédiate et naïve en l'existence des choses, toute thèse naturelle – notons du reste que la science n'échappe pas à ce type d'adhésion naïve. L'épochê montre alors que, de la même manière qu'il n'y a de spectacle que pour un regard, il n'y a de phénomène que pour une conscience. Elle...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Phénoménologie
  • Phénoménologie
  • Phenomenologie
  • Phénoménologie
  • Phénoménologie
  • Phénoménologie
  • Phénoménologie de la perception
  • La phénoménologie du groove

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !