fichier long assez long

Pages: 20 (4817 mots) Publié le: 5 janvier 2015
Le Journal d’Adèle.

L’histoire commence vers la fin du mois de juillet 1914. Dans les campagnes, les blés sont mûrs. On s’apprête à faire la moisson. L’été est particulièrement chaud. Cette terrible chaleur pèse sur bêtes et gens. C’est comme si un énorme orage d’été allait éclater. Quelque chose plane dans l’air étouffant. Le 1er août 1914, les cloches se mettent à sonner à toute volée,comme si le monde était en feu. On comprend tout à coup ce que la terre portait dans son ventre: la guerre. Adèle Hervé a 14 ans. A partir de ce jour là, elle écrit son journal. Elle va le faire pendant quatre années. Voici ce journal.


Samedi 1er août 1914

A 5 heures du soir, les cloches se sont mises à sonner à toute volée, comme quand il y a le feu. Nous étions dans les champs, parce qu’ence moment c’est la moisson. Tout le monde s’est arrêté de travailler. On s’est redressé, on a écouté. Les cloches semblaient devenues folles. Papa a posé sa faux et il est rentré à grands pas vers la maison. Voilà, on peut dire que la guerre a fauché les hommes en pleine moisson. Moi, j’ai couru vers la mairie. Il y avait une grande affiche blanche: « Ordre de mobilisation générale ». Beaucoup degens étaient plantés devant.
Il est 8 heures du soir. Dehors, il y a beaucoup de bruit. J’entends le roulement des charrettes qui emmènent les premiers hommes du village. Eugène part cette nuit, Paul demain. Maman est en train de leur coudre des pochettes dans leurs chemises pour mettre cinq sous. Papa n’a pas été mobilisé parce qu’il est trop vieux.







Dimanche 2 août 1914

Midi.Tout à l’heure, à la sortie de la messe, M. Le Maire a lu l’ordre de mobilisation. Il a dit que la population de Montigny ferait son devoir. Madeleine Japriset pleurait parce que son Clément était parti hier soir; ils sont mariés depuis seulement un an.
Le soir, ça y est, la guerre est déclarée! Le garde champêtre l’a annoncé à 6 heures. Elle tombe mal, cette guerre. En pleine moisson!

Lundi 3août 1914

Nous avons accompagné Paul à la gare. La gare était pleine de monde, et il n’y avait plus de chef de gare.
Dans les trains, ils ont enlevé les banquettes pour faire de la place. Mais beaucoup de soldats sont entassés dans des wagons à bestiaux.
Tout le monde est excité. On chante, on s’embrasse, on dirait une fête. Les wagons sont couverts de banderoles qui disent « A Berlin ! »Pourquoi faut-il aller si loin pour gagner la guerre?
Je ne sais pas pourquoi il y a la guerre.
Le train de Paul est parti à cinq heures. Quand les soldats sont montés dans le train, on leur a donné des fleurs qu’ils piquaient dans leurs fusils. On s’est dit « au revoir », et que l’on se reverrait aux vendanges. Il paraît que la guerre sera courte.

Jeudi 6 août 1914
Les derniers hommes duvillage sont partis ce matin. En tout, cinquante-trois hommes du village sont allés faire la guerre.

Samedi 8 août 1914
Tout le monde est aux champs, tous ceux qui restent. Pour moissonner, il n’y a plus que les hommes âgés comme Papa, les femmes et les enfants. Et si nous n’allons pas très vite, le blé va pourrir. Il faut sauver la; moisson, sinon les Français n’auront plus de pain.

Dimanche 9août 1914
Premier dimanche de guerre. C’est le soir. J’ai mal aux mains à force de moissonner.

4 Septembre 1914
Les Allemands avancent. Ils ont traversé la Belgique. Ils occupent déjà tout le Nord de la France. Pourvu qu’ils ne viennent pas jusqu’ici!

7 Septembre 1914
Les gens du Nord s’enfuient sur les routes. Cette nuit, des réfugiés sont arrivés au village. Ils ont dormi dans notregrange. D’autres arrivent encore ce matin. Ici, on est démoralisé. J’ai peur. C’est affreux de ce dire que, peut être demain, il faudra partir d’ici. Et mes frères chéris, comment saurez-vous où nous sommes?

12 Septembre 1914
Victoire! Victoire! Nos soldats ont gagné la grande bataille de la Marne. Magnifiques soldats français! Merci, merci, merci! Grâce à vous les Allemands ne viendront pas...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Long
  • Long texte
  • Un long dimanche
  • un long jour sans toi
  • Un long dimanche
  • le temps long
  • Service long
  • Extraits long

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !