Fichte critique kant

2065 mots 9 pages
Philosophie contemporaine: Commentaire de texte

L'extrait que nous allons commenter aujourd'hui est tiré de la deuxième introduction de La Doctrine de la Science de Fichte. Dans ce passage, Fichte reprend le thème principale de la Critique de la Raison Pure de Kant, qui est la condition de possibilité de toute connaissance. En effet selon Kant, toute connaissance commence avec l'expérience, cependant, il va rejeter la thèse de Hume, disant que toute connaissance procède de raisonnements inductifs par observation d'expériences répétées. Il va montrer qu'il existe un sujet transcendantal qui permettrait à l'homme d'accroître ses connaissances en rendant possible ce qu'il appelle les jugements synthétiques a priori. Fichte va donc reprendre l'idée de Kant d'un sujet transcendantal déterminant toutes autres pensées, toutes autres connaissances mais va dans un certain sens la modifier, et donner ainsi sa propre vision des sources de la connaissance chez l'homme. Pour se faire, il va opérer un parallèle entre la thèse de Kant et sa thèse exposé dans la Doctrine de la science, et montrer ainsi d'une part les rapprochements et les divergences de sa thèse avec le système kantien, et d'autre part, sa philosophie basée sur ce qu'il appelle le « moi pure ». Nous nous demanderons donc : Comment en reprenant le thèse du sujet transcendantal de Kant, Fichte radicalise-t-il le rôle du sujet en ce qui concerne les conditions de possibilité toute connaissance?
Nous verrons dans une première partie quelles sont les conditions de possibilité de toute conscience chez Fichte et Kant. Puis nous verrons comment caractériser ce que Fichte nomme le « Moi pure » avant de voir ce que Fichte déduit de l'activité originelle de ce « Moi pure » par rapport à Kant.

Pour introduire sa critique du système kantien, Fichte se propose de comparer, le long de cet extrait, la thèse kantienne et sa propre thèse exposé dans La Doctrine de la Science. Il commence par caractériser le contenu de son

en relation

  • Idealisme allemand
    2087 mots | 9 pages
  • Husserl
    9118 mots | 37 pages
  • eco soc
    9948 mots | 40 pages
  • Kant
    3762 mots | 16 pages
  • Biographie de arthur schopenhauer
    2053 mots | 9 pages
  • Expos Philosophie Moderne
    3527 mots | 15 pages
  • La nation selon fichte
    2135 mots | 9 pages
  • Doute
    5319 mots | 22 pages
  • Français / histoire / géo
    3641 mots | 15 pages
  • Emmanuel kant
    2702 mots | 11 pages