Film pi de aronofsky

2773 mots 12 pages
PI
Pi
Acteurs : Stephen Pearlman, Pamela Hart, Ben Shenkman, Mark Margolis, Sean Gullette
Réalisateur : Darren Aronofsky
Scénariste : Darren Aronofsky
Durée : 86 min
Genre : Fantastique, Policier

Les vrais créateurs sont inclassables. Le film de Darren Aronofsky (qui plus tard réalisera le fameux Requiem for a Dream), Pi, fait parti de ces objets culturels non identifiés. Tourné avec moins de 60 000 dollars, dont la plus grosse partie vient d'amis personnels d'Aronofsky à qui il promettait 150 dollars en échange de 100 prêtés (ils sont tous remerciés dans le générique de fin !) , en noir et blanc "reversal" (c'est à dire très contrasté sans gris : vraiment noir et blanc et rien d'autre) le tout baignant dans une ambiance sonore Jungle/electro ce film est une preuve de plus que le talent et l'imagination font plus que les tonnes d'effets spéciaux, les têtes d'affiches et les campagnes de promotions dignes du troisième reich réunis par les blockbusters hollywoodiens. Présenté de cette manière on pourrait croire que Pi serait un petit film sympa "à la" Blair Witch, une surprise de type étoile filante dans le ciel étoilé du cinéma contemporain. Il n'en est rien. Si Blair Witch est bien le film emblématique d'une époque, et qui une fois sorti de son contexte se révèle être le digne représentant de l'air du temps d'un moment donné, c'est à dire une enveloppe de vide, Pi est lui destiné à rester. Je ne voudrais pas commettre de blasphème mais je vois bien un futur à la Metropolis pour ce film.

Max est un mathématicien prodige. Le jeu favori de sa petite voisine est de lui soumettre deux chiffres et une opération et de vérifier que le résultat qu'il lui donne est bien correct. Il travaille sur les prévisions boursières, ce qui lui vaut un pressing constant de la part de "chasseurs de têtes" travaillant pour les banques. Il est sur le point de trouver la formule magique, la véritable pierre philosophale de notre temps, qui lui permettra des prédictions

en relation

  • Black Swan, un film sociologique
    6832 mots | 28 pages
  • Analyse séquence "requiem for a dream"
    1103 mots | 5 pages
  • Articulation clinique "la perte de la réalité" 1924 et "le président schreber"
    2610 mots | 11 pages
  • RESS_LV_cycle_terminal_LELE_anglais_316004
    8823 mots | 36 pages
  • Film Utopique
    14687 mots | 59 pages
  • Analyse de l'image
    30556 mots | 123 pages