Film l'Esquive. Commentaire

Pages: 8 (1952 mots) Publié le: 10 décembre 2013
I – Est-ce un film sur la banlieue ? Quelle banlieue ?

1 – Un film sur l’adolescence
On n’y voit guère les barres d’immeubles, parce que les cadres sont serrés (pas de vues de paysages). « Et les rues du quartier de Franc-Moisin sont […] bien vides. »
Beaucoup de critiques ont estimé que ce n’était pas un film sur la banlieue mais sur l’adolescence. Selon François Bégaudeau, ce film «par-delà l’anecdotique contexte urbain, débusque l’ado dans le jeune de banlieue, le sentimental dans le violent, l’universel dans le particulier. »
L’universel (qui fait référence à tous les hommes) est montré par l’intérêt que ces jeunes, qui parlent un langage très différent du marivaudage, portent à ce que dit Marivaux, à la manière dont il le dit, au jeu théâtral mis en abyme dans la pièce.Cela montre que la question du langage les intéresse (voir le paragraphe sur le langage) mais aussi celle des rôles que chacun joue dans la vie. Qu’ils soient de banlieue ou d’ailleurs, ces questions sont vives chez les jeunes. (universalité).

​2 – Une image à débattre de la banlieue : les garçons et les filles
François Bégaudeau : « Les premiers plans. Un obscur cercle de garçons s’anime, émetune cacophonie d’injures, promet d’aller niquer race et mère de ceux qui ont commis on ne sait quel outrage sans doute dérisoire. Arrive Krimo, on le met au courant et demande s’il en est. Il noie le poisson puis se retire, suivi par la caméra. C’est alors seulement que s’incrustent les lettres du titre. Comprenons : le film ne peut commencer qu’à la faveur de cette esquive. »
F. Bégaudeauexplique qu’il s’agit de ne pas faire comme le journal de TF1, qui adopte une position sécuritaire en faisant peur avec les jeunes de banlieue. Abdellatif Kéchiche fait le contraire, il montre une banlieue perméable à la culture la plus exigeante.
Il poursuit : « Il s’agit […] d’éloigner la meute. De maintenir à distance les garçons, pour, via Krimo, rejoindre les filles. […] Aux filles la languearticulée, aux garçons l’éructation indistincte. Et Rachid, Arlequin des premières répétitions, est une bien pâle exception, complètement effacé par les golden girls alentour, et peu motive puisqu’il cédera sa place pour un survet’. […] Le théâtre des filles est autrement plus réjouissant que les embrouilles masculines, trafic de cassettes […] et comment tu parles à ma sœur ? Installant en son centre,et comme pivot narratif, la scène où Fathi neutralise violemment Frida, l’Esquive procède ainsi à un clair partage de son camp. […] : la caillera, les petits mâles, le bon grain : les filles, meilleures élèves que les garçons, c’est bien connu. Et sentimentales, c’est important. Ce qui sauve Krimo […], c’est l’amour. C’est d’avoir eu le coup de foudre pour Lydia ».
Et François Bégaudeau décrit cequ’il désapprouve manifestement : la « distribution du champ entre les brebis définitivement égarées [les garçons] et celles dont le troupeau n’a pas encore désespéré, à condition qu’elles acceptent d’être des filles comme tout le monde, contentes de parader en robe de princesse.
Pour F. Bégaudeau, cette répartition entre filles et garçons condamne les uns et efface range de manière bienconventionnelle les filles de banlieue.

II – Langage et théâtre
1 – Le langage des banlieues
F. Bégaudeau : « Par quel miracle [Sara Forestier] qui joue Lydia […] mime-t-elle si bien la langue de banlieue.[…] Il y a longtemps que cette langue, précisément, n’est plus attachée à la seule préiphérie [banlieue] »
Sara Forestier connaît ce langage, assimilé par les jeunes mêmes qui habitent Paris. «La langue qu’on parle [à Franc-Moisin] n’est pas celle d’un territoire, [la banlieue] » mais le produit d’une circulation.
Cette langue des jeunes (de banlieue, mais pas seulement), voici ce qu’en dit F. Bégaudeau : « Exclusivement concentrée sur ses effets, elle est par essence une performance [= du théâtre qui implique tout le corps et l’interlocuteur] et implique un auditoire à convaincre ou...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Commentaire du film dr folamour
  • Commentaire sur le film antislam
  • The hours
  • Commentaire du film les arrivants
  • Commentaire de film d'animation
  • Commentaire du film---fleur
  • Commentaire du film dr folamour
  • commentaire film Gance

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !