Fin de partie

813 mots 4 pages
Ce type de théâtre est apparu dans les années 194 et représente rupture totale par rapport au genre classique (17ème comédie et tragédie ; 19ème siècle > apparition du drame bourgeois avec la révolution romantique ; 19ème s > drame romantique > emmené par Victor Hugo ; 20ème s > théâtre de l’absurde et comédie bourgeoise). Le théâtre va subir d’autres influences.
Il traite de l’absurdité de l’homme et de la vie en générale et qui conduit a la mort.
Origine :
-le traumatisme et la chute de la lutte de l’humanisme a la sortie de la deuxième guerre mondiale
-des dramaturges comme Unesco, Beckett > vont exposer une philosophie dans un langage absurde qui réduit les hommes au rang de pantins, description de toutes les possibilités de communication > pas d’intrigue, ni de logique= absurdité de la situation amène a une déstructuration du langage.
Ce type de théâtre montre une existence dénuée de signification et met en scène la déraison du monde dans laquelle l’humanité se perd.

Beckett est un héritier des surréalistes, introduit l’absurde dans son langage, la difficulté à communiquer et son angoisse à ne pas parvenir à…
• Ses personnages sont des antis héros en prise avec leur misère (sociale, intellectuel…)
• Ce sont des êtres errants sans repères prisonnier de force invisible dans un univers hostile (univers hostile ou un non univers ?) cette conception du théâtre a trouvé appuie dans les écrits théoriques d’Antonin Artaud dans le théâtre et son double

Beckett a comme ambition de faire un spectacle en laissant une impression de vide :
Caractéristiques du théâtre de l’absurde :
- refus du réalisme, des personnages et de l’intrigue, cette histoire n’a ni queue ni tête
- le lieu où se déroule l’action n’est pas cité avec précision
- volonté de créer un spectacle totale (mime, clown, éléments visuel, jeu de lumière et de son
- les scènes se déroulent souvent dans un climat de catastrophe mais le comique s’y mêle pour dépasser l’absurde
- le

en relation

  • Fin de partie
    803 mots | 4 pages
  • Fin de partie
    46155 mots | 185 pages
  • Fin de partie
    775 mots | 4 pages
  • Fin de partie
    402 mots | 2 pages
  • Fin de partie
    424 mots | 2 pages
  • Fin de partie
    276 mots | 2 pages
  • LA FIN DE PARTIE
    732 mots | 3 pages
  • Fin de partie
    279 mots | 2 pages
  • Fin de partie
    732 mots | 3 pages
  • Fin de partie
    911 mots | 4 pages