Fin de partie

803 mots 4 pages
Fin de partie était la pièce préférée de Beckett. Il n’a pas dit pourquoi, mais on peut supposer qu’elle est l’œuvre qui représente le mieux son activité littéraire, ce qu’est l’ criture selon lui Ŕ davantage qu’En attendant Godot, pièce antérieure de huit ans, à propos de laquelle Beckett a affirmé avoir fait des concessions, afin qu’elle puisse être jouée à Paris, pour des raisons notamment financières. Aussitôt que l’auteur eut constaté, non sans une certaine surprise, le succès de Godot, il prévint que « la prochaine fois, il n’y aurait pas de concessions ». Et cette prochaine fois, ce serait Fin de partie. Une telle diff rence d’attitude face aux deux pi ces r v le immédiatement certains éléments caractéristiques. Par exemple : En attendant Godot n’ tait pas une pi ce aussi radicale que
Beckett le souhaitait ; il ne l’a pas crite comme il l’aurait voulu. Or, il l’a terminée assez vite. Fin de partie, en revanche, est enfin une pièce comme Beckett l’entend, une pi ce qu’il a pu crire plus librement, sans contraintes conomiques ; or, il a eu un mal fou à la terminer. Ces deux situations, qui peuvent sembler paradoxales, montrent simplement que
Beckett conçoit la création littéraire comme une contrainte, un combat, un effort, et que l’authenticit recherch e r clame un travail.
Malgr cela, on ne sait pas exactement ce que l’auteur pr f re dans Fin de partie ; mais il n’en demeure pas moins que « fin de partie » est un titre très beckettien, qui, a posteriori, pourrait être celui de toute la carrière théâtrale de Beckett, laquelle s’ tend de 1930 1989 : le th tre n’occupe que la fin de cette carri re, mais une fin qui n’en finit pas Ŕ comme dans la pièce. Beckett, en effet, n’est venu au th tre qu’apr s avoir t un romancier, et, encore avant cela, un critique littéraire ; et, comme romancier et comme critique, il n’a pas r ussi arriver là où il voulait en venir. Vers 1950, il décide donc

en relation

  • Fin de partie
    46155 mots | 185 pages
  • Fin de partie
    775 mots | 4 pages
  • Fin de partie
    402 mots | 2 pages
  • Fin de partie
    424 mots | 2 pages
  • Fin de partie
    276 mots | 2 pages
  • LA FIN DE PARTIE
    732 mots | 3 pages
  • Fin de partie
    279 mots | 2 pages
  • Fin de partie
    2249 mots | 9 pages
  • fin de parti
    14386 mots | 58 pages
  • Fin de partie
    1971 mots | 8 pages