Fin du communisme

648 mots 3 pages
°) La chute du communisme.
Elle fut soudaine et inattendue. En 1985, Mikhaël Gorbatchev, met en place une politique de réformes afin de faire évoluer le communisme vers plus de démocratie et de réorganiser l'économie. Ces réformes échouent et Gorbatchev est plus populaire à l'étranger qu'en URSS.
Ces tentatives de réforme ont pour effet de réveiller les contestations dans les pays de l'Europe de l'est sous domination communiste depuis 40 ans. La Pologne et la Hongrie sont les premiers à rejeter ouvertement le communisme et à couper le rideau de fer.
Le 9/11/1989, le mur de Berlin est détruit et les deux Allemagnes sont réunifiées en 1990.
En 1991, à la suite d'un coup d'état manqué par des communistes opposés à Gorbatchev, Boris Eltsine interdit le communisme. L'URSS implose et 14 états prennent leur indépendance.
I°) Géographie politique du monde actuel.
Depuis l'effondrement du communisme, la planète se réorganise en un monde où les USA restent la seule superpuissance, mais où l'on voit poindre de futures puissances qui le sont déjà dans leur région (UE, Japon, Chine). Le monde est-il en passe de devenir multipolaire?
A) Un monde instable.
Depuis 1945, le nombre d'états ne cesse d'augmenter. On en recense près de 200 aujourd'hui contre 78 en 1945. Les peuples aspirent à former un état nation c'est à dire à accéder à l'indépendance. Ces revendications nationales posent des problèmes de frontières qui se terminent souvent par des guerres et des haines tenaces entre peuples (nationalisme). On distingue deux situations:
- Les peuples qui cherchent à devenir un état indépendant par rapport à d'autres états qui les dominent (Palestiniens, Irlandais, Kurdes, Tibétains, Tchétchènes).
- Des guerres civiles éclatent à l'intérieur d'états pour la reconnaissance de particularismes ou pour la prise du pouvoir (Rwanda, Mexique, Yougoslavie, Algérie, Cambodge).

B) La mondialisation.
Dans d'autres domaines, les frontières tendent à s'effacer. De nos jours, les

en relation

  • Le mouvement ouvrier allemand aprés-guerre
    1252 mots | 6 pages
  • François furet - le passé d'une illusion
    5388 mots | 22 pages
  • XXXXXXXXXXXXX
    1275 mots | 6 pages
  • Le communisme
    8383 mots | 34 pages
  • la guerre
    634 mots | 3 pages
  • Ideologies du 20eme siecle
    642 mots | 3 pages
  • La the orie made in Lechat
    791 mots | 4 pages
  • Le communisme jusqu'à aujourd'hui
    1117 mots | 5 pages
  • Peu importent les marteaux et les faucilles
    2548 mots | 11 pages
  • Le communisme est-il mort ?
    1289 mots | 6 pages