Finance comportementale

2854 mots 12 pages
14

La Finance comportementale ou la psychologie de l’investisseur
Investir ne relève pas d’une décision purement rationnelle, basée sur la seule analyse des ‘fondamentaux’ que sont les taux, les bénéfices ou l’évolution du marché. Les analystes sont d’ailleurs de plus en plus nombreux à admettre l’influence de facteurs irrationnels, comme l’excès de confiance, le mimétisme, les erreurs de perception, … sur la formation des cours de bourse. Autant ‘d’irrationalités’ qu’étudie la Finance comportementale.

PHILIPPE DE BROUWER Fortis Investment Management

N avril 1997, le Financial Times organisait un concours. Il s’agissait d’un simple jeu de chiffres1. Les lecteurs devaient choisir un chiffre compris entre 0 et 100. Le gagnant était celui dont le chiffre se rapprochait le plus d’un chiffre égal à deux tiers de la moyenne des chiffres choisis. Un exemple: supposons que cinq participants choisissent respectivement les chiffres 10, 20, 30, 40 et 50. La moyenne est 30. Deux tiers de 30 égale 20. Le participant

E

ERREUR RATIONNELLE. Ce petit jeu illustre assez bien la réalité du marché, estiment les défenseurs de la théorie comportementale. Comme tous les investisseurs n’ont pas la même logique, les cours de bourse sont, en pratique, différents de ceux que produirait, en théorie, un processus décisionnel ‘exact’. Que vous soyez investisseur ou analyste, voilà une réalité dont il vaut mieux tenir compte. Du moins si vous n’êtes pas friand de mauvaises surprises. Comme Long Term Capital Management, par exemple. Tout le monde se souviendra du fameux bouillon – 3 milliards de dollars de perte – que LTCM a bu en 1998. Et du fait que ce fonds spéculatif, monté par quelques personnalités en vue

L ’ETRE HUMAIN EST ENCLIN A INTERPRETER LES SERIES COMME DES TENDANCES ET A IMAGINER UN LIEN CAUSAL ENTRE DES EVENEMENTS SUCCESSIFS qui a choisi le chiffre 20 a donc gagné. Si vous raisonnez logiquement, vous partirez du principe que la moyenne de cent chiffres choisis

en relation

  • Finance comportementale
    2641 mots | 11 pages
  • Finance comportementale
    2654 mots | 11 pages
  • Finance comportementale
    2562 mots | 11 pages
  • Finance comportementale
    5750 mots | 23 pages
  • finance comportementale
    6952 mots | 28 pages
  • Expos sur la finance comportementale
    1028 mots | 5 pages
  • Elements de finance comportementale
    3248 mots | 13 pages
  • La finance comportementale ou la psychologie de l'investisseur
    1461 mots | 6 pages
  • Efficience informationnelle versus finance comportementale
    7855 mots | 32 pages
  • Essai d’analyse sur la contribution de la finance comportementale à la compréhension des dysfonctionnements des marchés financiers ; Analyse de la crise financière de 2007
    72619 mots | 291 pages