Finance islamique

956 mots 4 pages
LA REVUE DU FINANCIER

Introduction au dossier La finance islamique : « une autre finance »

Geneviève Causse Professeur émérite à l’Université Paris-Est et à l’ESCP-Europe bcg7@wanadoo.fr Notre système financier est relativement récent. En effet, la création de la première banque française date de 300 ans environ et la Banque de France n’a que 200 ans. Les institutions financières nationales des autres pays européens et de l’Amérique du Nord ne sont pas plus anciennes. Très rapidement après leur création, du fait des crises répétées1, la nécessité d’une régulation au niveau mondial s’est fait sentir et le système financier est ainsi devenu sans frontière. Son caractère universel nous a conduit tout naturellement à penser que, malgré ses imperfections, c’était le seul système possible. Mais soudain, il y a quelques décennies2, un autre système a émergé, celui de la finance islamique. D’abord considéré comme une « niche exotique » réservée aux musulmans, il est devenu un système que l’on ne peut plus ignorer. Sa croissance fulgurante s’est produite à un moment où le système dominant est remis en cause. En effet : « Jamais la sphère financière n’a paru - à tort ou à raison - fonctionner autant pour elle-même, en totale déconnexion avec le monde dit « réel », celui des entreprises »3. L’attention que l’on peut porter à la finance islamique n’est pas seulement due à son importance actuelle, en terme de flux financiers, c’est également parce que les principes sur lesquels elle repose n’auraient pas permis les dérives auxquelles on a pu assister. La caractéristique de la finance islamique n’est pas seulement de ne pas admettre la pratique de l’intérêt, c’est également de ne pas déconnecter les flux financiers des flux réels. Dans le système financier islamique, la crise des subprimes n’aurait pu se produire. L’objet de ce numéro spécial est de faire découvrir un univers financier différent, celui d’établissements qui tentent d’intégrer les principes économiques

en relation

  • Finance islamique
    1637 mots | 7 pages
  • Finance islamique
    6074 mots | 25 pages
  • La finance islamique
    3515 mots | 15 pages
  • Finance islamique
    1054 mots | 5 pages
  • Finance islamique
    3268 mots | 14 pages
  • Finance islamique
    5709 mots | 23 pages
  • Les finance islamiques
    1949 mots | 8 pages
  • La finance islamique
    1063 mots | 5 pages
  • Finance islamique
    2374 mots | 10 pages
  • Finance islamique
    13878 mots | 56 pages