finance public

3347 mots 14 pages
Introduction

Le contrôle, c’est l’ensemble des moyens qui permettent d’assurer la cohésion organisationnelle, en vue d’atteindre un niveau de performance souhaitable

Le contrôle se définit comme un processus mis en œuvre par les dirigeants et le personnel d’une organisation à quelque niveau que ce soit, destiné à leur donner, en permanence, une assurance raisonnable que :

les opérations sont réalisées, sécurisées et optimisées ; les informations financières sont fiables ; les lois, règlements et directives sont respectées.

Toutefois, la notion de contrôle au sens large a beaucoup évolué aussi bien au sein de l’entreprise que dans l’administration publique.
Le contrôle a d’abord évolué en tant que fonction puis en tant qu’organe ou institution.
La fonction de contrôle a revêtu le caractère de l’inspection qui observe, un contrôle interne centré sur la détection de la fraude, de l’abus et du gaspillage puis des sanctions et poursuites judiciaires ont démontré leurs limites et insuffisances.
Elle est passée au stade d’un contrôle qui inspecte par rapport à une norme imposée ou à une règle
En troisième stade, la fonction de contrôle s’est transformée en l’audit qui contrôle par rapport à une norme, identifie les causes de l’écart et propose les solutions ou les conseils.
Par conséquent, la finalité du contrôle se trouve entièrement révisée pour rechercher plus de rationalité et d’efficience à la place des sanctions et répressions.
Cette finalité a également changé en dépassant les aspects de la comptabilité et des finances pour embrasser des aspects humains, organisationnels et stratégiques de l’entreprise.
L’Administration publique a adoptée de nouveaux modes de gestion qui prenne la rentabilité et l’efficacité. Le contrôle de l’Administration publique s’ajuste progressivement pour dépasser le stade de vérification de la régularité et de la légalité et s’intéresser en plus, à l’évaluation de l’impact économique et social, à l’appréciation de

en relation

  • finance public
    1455 mots | 6 pages
  • Finance public
    875 mots | 4 pages
  • Finance public
    18588 mots | 75 pages
  • Finances publics
    8456 mots | 34 pages
  • Finance public
    31764 mots | 128 pages
  • Finance public
    515 mots | 3 pages
  • finance public
    2471 mots | 10 pages
  • finance public
    1527 mots | 7 pages
  • Finance public
    1538 mots | 7 pages
  • Le finance public
    446 mots | 2 pages