finance

838 mots 4 pages
kSujet Finances

1) Comment analyse t'on la gestion des stocks ?

Stock final = Stock initial +achats fait en cours d’année - ventes
Stockage = stock final>stock initial gonflement
Déstockage = stock final < stock initial diminution.
Financièrement : achat – variation de stock = coût d’achat des marchandises vendues
Ventes + Production stockée = Production de l’exercice.

La lecture juridique intègre la notion de provision qui intègre la notion de dépréciation.

Il y a 2 stocks :
Stock comptable : stock théorique = stock final(SF) – (SI+achats-ventes).
Inventaire : stock réel ( on va pouvoir visualiser la démarque inconnue, vol ; casse, déchet, erreur de saisie informatique, rebus)

1. hypothèse : stock réel >Stock comptable = 1 seul hypothèse, c’est 1 erreur de saisie.
2. hypothèse : SR < SC = on peut justifier 1 dépréciation donc provision (681) compte de charge.

2) Quelle est la différence entre l'emprunt bancaire et le crédit-bail ?

Emprunt bancaire
Crédit bail court terme intérêt élevé
Dette
Propriétaire
Intérêt sur emprunt long terme intérêt faible
Charge (compte de résultat)
Locataire
Intérêt → redevance (donc pas de possibilité d'amortissement)

3) Comment analyse t'on la gestion de recouvrement des créances ? Compte 654
Redressement juridiques Soit liquidation des biens.
On parle alors d’insolvabilité, lorsque le client est insolvable, on estime qu’il ne payera pas mais on espère récupérer une partie.
On va faire 1 estimation de ce que l’on ne pourra pas récupérer en pourcentage, car fiscalement on peut provisionner = (DAP :680) donc effet réducteur d’impôt.
On parle d’irrécouvrabilité. On ne parle plus d’estimation car on sait qu’il ne payera pas.
On rembourse les créanciers dans l’ordre suivant :
Les créanciers super privilégiés = Etat
Les créanciers privilégiés = banque, salariés,
Les créanciers chirographaires=Fournisseurs.
Un client en redressement judiciaire peut devenir irrécouvrable (dépôt de

en relation

  • Finances
    2357 mots | 10 pages
  • La finance
    9030 mots | 37 pages
  • Finance
    3706 mots | 15 pages
  • SES La finance
    2464 mots | 10 pages
  • Finance
    391 mots | 2 pages
  • La finance
    5039 mots | 21 pages
  • Finance
    8053 mots | 33 pages
  • FINANCE
    5636 mots | 23 pages
  • Finance
    1131 mots | 5 pages
  • Finance
    779 mots | 4 pages