finance

2927 mots 12 pages
12

DOSSIER

CAPITAL IMMATÉRIEL
AUTEUR

ÉCONOMIE DE L’IMMATÉRIEL : QUELS ENJEUX DE COMPÉTITIVITÉ ET DE CROISSANCE DURABLE ?

MARIE-ANGE ANDRIEUX

La crise a pointé les limites d’une économie trop financiarisée dans une course effrénée aux profits de court terme. Les fondamentaux d’une autre croissance sont-ils à construire en intégrant mieux les exigences de long terme de l’économie réelle ?
L’économie de l’innovation et de l’immatériel répond à ces enjeux. Reste à connaître les conditions de gouvernance des acteurs de la communauté économique et financière qui permettront de générer la croissance durable et l’emploi dont cette économie est porteuse.

Ex pe rt
PD
F

e

ENJEUX MACROÉCONOMIQUES :
VERS UNE CROISSANCE
DURABLE ?

Dans l’économie de l’immatériel, les sources de la croissance et de la compétitivité se déplacent du capital technique et financier vers le capital immatériel, ainsi que le démontrent les recherches académiques et les analyses d’organisations internationales comme l’OCDE ou la
Banque mondiale(1). L’immatériel est donc ancré dans l’économie réelle.
Son importance est illustrée par l’orientation des stratégies nationales d’investissements.
Bien que les normes actuelles de la comptabilité publique n’en permettent pas une traçabilité exhaustive, les investissements immatériels(2) ont été recons-

La croissance quantitative par l’immatériel nous permettra-telle d’aller au-delà des 1,5 à 1,8 % de croissance moyenne annoncée selon les pays en Europe, niveau insuffisant pour faire face aux enjeux d’une économie de la rareté : financer les enjeux de la croissance verte (rareté des ressources naturelles), financer les retraites (rareté des ressources humaines actives), financer les déficits (rareté des ressources financières) ?
À cette fin, une mobilisation européenne soutenue serait indispensable. Or, malgré Lisbonne (2000) et Barcelone
(2003), où elle s’était fixé d’être un champion de la

en relation

  • Finances
    2357 mots | 10 pages
  • La finance
    9030 mots | 37 pages
  • Finance
    3706 mots | 15 pages
  • SES La finance
    2464 mots | 10 pages
  • Finance
    391 mots | 2 pages
  • La finance
    5039 mots | 21 pages
  • Finance
    8053 mots | 33 pages
  • FINANCE
    5636 mots | 23 pages
  • Finance
    1131 mots | 5 pages
  • Finance
    779 mots | 4 pages