Financiarisation et globalisation

5759 mots 24 pages
LA FIRME FINANCIARISEE ET SON IMPACT SUR L’ECONOMIE NATIONALE : UNE REVUE DE LA LITTERATURE Ahmed HAMADOUCHE* Le phénomène qu’a connu le management des grandes entreprises et plus particulièrement celles cotées en bourse ces dernières décennies, est certainement la financiarisation de leur stratégie. Ce phénomène découle de la mondialisation des activités économiques avec comme conséquence la circulation rapide des capitaux à l’échelle de la planète. En effet, la mondialisation dont tout le monde parle aujourd’hui a pris un visage au cours des années 90, non pas celui des produits qui circuleraient sans entrave à l’échelle de la planète, ni celui des hommes qui se déplaceraient où bon leur semble au gré de leurs rêves ou du développement économique-différencié, mais celui des capitaux. A ce sujet, l’annuaire 2001 de l’OCDE mentionnait que les investisseurs institutionnels (fonds de pension, gérants d’OPCVM, caisses d’assurance, banques d’investissement) détenaient 36 000 milliards de dollars en 1999 ; soit 140% du PIB des pays membres1. On assiste ainsi à la naissance d’un nouveau type de capitalisme patrimonial fortement orienté vers le rendement financier. La mobilité amplifiée des capitaux a, d’une part, élargi l’espace des activités économiques en ouvrant aux dimensions du monde les décisions stratégiques des entreprises, et d’autre part, favorisé le changement de nature de l’actionnariat en faisant des gestionnaires des fonds d’investissement, un acteur central de l’entreprise mondialisée. Le choix de cette stratégie qui s’appuie sur une forte dynamique de croissance externe, semble constituer un moteur essentiel du
* Ahmed HAMADOUCHE : Professeur et Directeur académique à MDI Alger, il est aussi Professeur de Management à la Faculté des Sc. Eco. & de Gestion ; Université d’Alger Cet article a été publié par les cahiers du CREAD n°83/84/2008 1 A. Seignour, R. Pérez, S. Tozanli et F. Palpacuer : "Financiarisation et globalisation des stratégies d’entreprise :

en relation

  • Oral
    848 mots | 4 pages
  • Marche de la finance et informatique
    597 mots | 3 pages
  • Entretien
    2307 mots | 10 pages
  • Financiarisation
    6340 mots | 26 pages
  • projet_khelladi
    7224 mots | 29 pages
  • Pourquoi parle t'on de financiarisation de l economie
    1391 mots | 6 pages
  • Facteurs de production
    9327 mots | 38 pages
  • Mondialisation
    4715 mots | 19 pages
  • La globalisation financière
    557 mots | 3 pages
  • Tertiarisaiton et developpement d'economie
    4115 mots | 17 pages