Fiscalité immobilére au maroc

5150 mots 21 pages
|Année : |FISCALITE |
|2010-2011 | |
| | |
| | |
| | |

[pic]

Thème :

FISCALITE IMMOBILIERE

AVANT-PROPOS

E n matière fiscale, comme tout autre pays la législation marocaine n’écarte pas les biens immobiliers. Ces biens immobiliers sont soumis à des Taxes. Ainsi, cette étude menée par les étudiants de l’Ecole Nationale de Commerce et de Gestion que nous sommes porte sur « La Fiscalité Immobilière » au Maroc. Ce présent document s’intéresse donc à ces taxes appliquées aux biens immobiliers au Maroc. En effet, ce document a été élaboré sur l’appui de sources fiables dans ce domaine. Il a pour but de faire connaitre à toute personne désirant l’utiliser d’avoir une connaissance sur ces taxes. La première partie de ce document traite l’idée du concept de la fiscalité immobilière au Maroc permettant ainsi d’avoir une notion de cette fiscalité et de même une idée sur son histoire. La seconde partie constituée de deux chapitres traite de la fiscalité immobilière proprement dit. Le premier chapitre présente les taxes des collectivités locales dont la taxe urbaine, la taxe sur les terrains urbains non bâtis (TINR), la taxe sur les opérations de constructions, la taxe sur les opérations de lotissement, la taxe d’édilité, la taxe sur les profits immobiliers (TPI) avec pour chaque taxe sa définition, son champ d’application, sa déduction et exonération et enfin ces taux. Le second chapitre aborde les taxes de l’ETAT avec pour taxes la TVA et les revenus locatifs. La dernière partie de ce document offre une étude de

en relation

  • les risques opérationnels cas BMCE
    2128 mots | 9 pages
  • La royal air maroc
    2464 mots | 10 pages
  • Sujet immobilier
    5366 mots | 22 pages