fiscalité

1393 mots 6 pages
E-Suppression de la règle de décalage
1- exposé de la mesure
Avant l’entrée en vigueur de la L.F. n° 110-13 précitée, le droit à déduction prenait naissance à l'expiration du mois qui suit celui de l'établissement des quittances de douane ou du paiement partiel ou intégral des factures ou mémoires établis au nom du bénéficiaire, conformément à la règle communément appelée « règle de décalage d’un mois », prévue auparavant à l’article 101- 3° du C.G.I.
Suite aux recommandations des assises nationales sur la fiscalité visant, entre autres, l’instauration de la neutralité de la T.V.A, la L.F. pour l’année budgétaire 2014 a prévu la suppression de la « règle du décalage d’un mois » précitée.
Ainsi, à compter du 1er janvier 2014, le droit à déduction prend naissance dans le mois du paiement total ou partiel des achats locaux ou des importations des biens d’équipement, marchandises ou services.
D.G.I., le 23-01-2014 24/47

Cette disposition engendrerait une moins-value fiscale pour le Trésor public d’environ 3 milliards de DH, correspondant au montant des taxes réglées au cours du mois de décembre 2013 et déductibles au mois de janvier 2014.
Pour pallier l’impact négatif de cette mesure, un régime transitoire a prévu la récupération de la T.V.A payée au titre du mois de décembre 2013 avec étalement sur une période de cinq ans.
Ainsi, à titre transitoire et par dérogation aux dispositions de l’article 101-3° du C.G.I, le montant de la T.V.A du mois de décembre 2013, ouvrant droit à déduction au mois de janvier 2014, relatif aux achats acquittés au cours du mois de décembre 2013, est déductible sur une période étalée sur cinq (5) années, à concurrence d’un cinquième (1/5) dudit montant. Cette déduction est opérée au cours du premier mois ou du premier trimestre de chaque année, à compter de l’année 2014.
Toutefois, le montant de la T.V.A ouvrant droit à déduction au cours du mois de janvier 2014 et relatif aux achats acquittés au cours du mois

en relation

  • La fiscalité
    794 mots | 4 pages
  • Fiscalité
    15851 mots | 64 pages
  • Fiscalité
    3181 mots | 13 pages
  • Fiscalite
    9782 mots | 40 pages
  • Fiscalité
    4388 mots | 18 pages
  • La fiscalite
    1392 mots | 6 pages
  • Fiscalité
    2330 mots | 10 pages
  • FISCALITE
    2036 mots | 9 pages
  • Fiscalité
    1425 mots | 6 pages
  • Fiscalite
    1079 mots | 5 pages