Florilège beaudelaire

1521 mots 7 pages
Marie Vedrines 1ère ST2S1.

Florilège des « Fleures du Mal »

I ) L'architecture du recueil :

Beaudelaire divise son recueil en six parties : Spleen et Ideal, Tableaux parisiens, Le Vin, Fleurs du mal, Révolte et La Mort.
Cette construction reflète son chemin, sa quête. Spleen et idéal qui présente les deux aspects contradictoire de sa personnalités. Les trois sections suivantes en découlent, car se sont des tentatives de réponse au spleen, des essais de Baudelaire pour atteindre son idéal. Le poète s'aventure dans « les paradis artificiels » pour échapper au Spleen : les drogues (Le Vin) puis tente de trouver une forme de réconfort au près des autres gens rejetés (Tableaux parisiens) avant de tomber dans la luxure (Fleurs du mal). Après toutes ses échecs, il finit par renier Dieu, et se rapproche de Satan (Révolte). Ne marchant pas non plus, ces sections se soldent par La Mort.

II ) Exemples de poèmes de chaque sections :
⤳ Spleen et Idéal « Le poison »
Le vin sait revêtir le plus sordide bougeD'un luxe miraculeux Et fait surgir plus d'un portique fabuleux Dans l'or de sa vapeur rouge,Comme un soleil couchant dans un ciel nébuleux.
L'opium agrandit ce qui n'a pas de bornes Allonge l'illimité, Approfondit le temps, creuse la volupté, Et de plaisirs noirs et mornes Remplit l'âme au-delà de sa capacité.
Tout cela ne vaut pas le poison qui découle De tes yeux, de tes yeux verts Lacs où mon âme tremble et se voit à l'envers... Mes songes viennent en foule Pour se désaltérer à ces gouffres amers.
Tout cela ne vaut pas le terrible prodige De ta salive qui mord, Qui plonge dans l'oubli mon âme sans remord, Et, charriant le vertige, La roule défaillante aux rives de la mort !
J'ai choisis de prendre ce poème dans la section Spleen et Idéal, car ce poème est hors du commun, Baudelaire évoque beaucoup la mort dedans. Il y a d'ailleurs 3parties remarquables, la consommation du vin, puis d'opium et enfin la présence femmes sans grand succès. Ce

en relation

  • Beaudelaire, "a une passante"
    701 mots | 3 pages
  • Anthologie sur la mort
    3164 mots | 13 pages