Fondation.pdf

5330 mots 22 pages
Les fondations

MAÎTRE
D'OEUVRE

~

~ ~~}. VILLE DE ,

.,""1

que ec

b

1:------Table des matières
Historique Terminologie Recommandations générales Inspection Entretien Réparation Réfection Conclusion et bibliographie
3
6
7

8

11
14

20 22

III

Historique

Du début de la colonie jusqu'à la fin du XIxe siècle: fondations en pierre
/J;,en asseoir les bâtiments sur le sol a toujours été une des principales préoccupations desconstructeursquébécois. Siau début de la colonie la plupart des maisons en pièce sur pièce reposent directement sur le sol. très tôt on adoptel'habituded'élever lesbâtiments -cisontd'abordconstisurdes fondations. Celles tuées de pierres deschamps empilées, puis de moellonsgrossièrement équarris, parfois disposés sur une base de pierres plus larges ou sur des pièces de gros bois d'oeuvre. Les pierres, de calcaire ou de granit. sont assembléesavec ou sansmortier et sontparfoisrecouvertesd'un crépi de chaux, afin d'étancher l'assemblage. Plustard, au cours du XIXe siècle, la partie hors terre des murs de fondation des édifices plus importants seraconstituéed'un assemblagede pierre de taille qui leur tiendra lieu de socle. Certaines maisons de la même époque sont construites sur des fondations en brique, mais cettepratiquedemeurera marginale au Québec.

Partie hors sol en pierre de taille d'un mur de fondation ,

Peu à peu,avec le tempset l'expérience, les bâtisseurs apprennent à évaluer la stabilité des différents types de sol et à dimensionner les murs de fondation en conséquence. Ainsi. la profondeur et l'épaisseur des murs varient selonla géologie du lieu. Lorsque cela estpossible, les sols meubles sont excavés jusqu'au roc avant d'y asseoir lesconstructions.Aux endroitsoù le niveau dela nappe d'eausouterraine (ou nappe phréatique) est élevé, certains sols à faible capacité portante sont même remblayés avec du sable compacté afin de former une assise plus stable. Pour dimensionner les fonda-

III

en relation