Fr

Pages: 21 (4503 mots) Publié le: 14 mars 2015






LES FEMMES AU 18EME SIECLE























 

La société occidentale du 18ème siècle était chrétienne. Les mentalités étaient forgées de croyances anciennes. Au 18ème siècle, même si la société chrétienne européenne avait quelque peu évolué depuis le Moyen-Age, il y avait des mythes qui perdurent. Ce mythe repose sur l'essentiel du comportement des hommes à l'égard des femmes : lafemme devait tout à l'homme, elle lui était soumise...
Et on ne doit pas oublier que la femme était le symbole du malheur du genre humain : Dans la mythologie judéo-chrétienne, Eve avait incité Adam à manger le fruit interdit. Les femmes, depuis des temps très anciens, étaient la cause de nombreux malheurs. A la veille de la Révolution française, les mentalités n'ont pas beaucoup changé...

Lacondition des femmes au XVIIIème siècle
Au dix huitième siècle la France était à l’apogée de la civilisation aristocratique qui a fait sa réputation. Son rayonnement politique dominait l’occident. 
Cette apogée se situe vers 1745 quand le roi Louis XV reçoit de son peuple le surnom de “bien aimé” qui avait hérité de son arrière grand-père, “le roi soleil,” un système de gouvernement monarchiqueabsolu. Son pays connait une paix et une prospérité relative comparée aux guerres sanglantes et ruineuses du siècle précédant. La population augmentait, l’agriculture et l’industrie profitaient des progrès scientifiques. Le commerce et les arts se devellopaient aussi.
Dans cette France de l’ancien régime règne, il y avait 4 types d’inégalité:
Inégalité dans la répartition des richesses (les paysanssont pauvres tandis que la noblesse et la bourgeoisie sont riches)
Inégalité entre les différentes couches sociales ( Noblesse et clergé, classes privilégiées ont le pouvoir tandis que le Tiers Etat (bourgeois et peuple n'y a pas accès)
Inégalité entre Paris et la province ( Paris/centre urbain culturel se sent supérieur à la province campagnarde)
Inégalité entre l’homme et la femme ( l'homme a lepouvoir absolu sur sa femme et ses filles)
Avant la Révolution, la France de l’Ancien Régime était composée des trois fameux ordres : la noblesse, le clergé et le tiers-état:
1. la noblesse comprend un et demi million d’individus
2. le clergé comprend 150,000 individus
3. le tiers-état (les bourgeois et les paysans) comprend 24 millions et demi individus qui restent.

 

Commençons par la hautearistocratie, celle de la Cour. Dès son plus jeune âge, la petite fille, dont la mère s’occupait peu, devait apprendre à se tenir en société, selon des règles très strictes et codifiées, répondant à ce que l’on appelle l’étiquette. L’enfant n’existait pas puisqu’elle devait se comporter comme une adulte, avoir la même façon de marcher, danser, saluer et sourire. Cela était même poussé jusqu’àl’apparence physique : maquillée et poudrée, sa tenue vestimentaire e aussi en tous points comparable à celle d’une femme.
 
Une fois la petite enfance passée, la fillette était envoyée dans un couvent où elle recevait une instruction relativement basique, comme lire, écrire et la musique. Elle n’en sortait qu’à l’âge de seize ans environ, pour se marier. Dans cette haute société, la motivation dumariage n’était pas l’amour, mais l’intérêt de deux familles. On n’hésitait pas à marier une jeune fille avec un homme malade ou vieux… Ces mariages donnaient généralement peu d’enfants.
 
 

Aristocrates coiffées à la "Belle-Poule", coiffure mise à la mode par la reine Marie-Antoinette
 
Malgré tout ces femmes étaient généralement très ouvertes aux pensées nouvelles qu’elles tentaient de mettre enpratique et c’est grâce à elles que les idées, telles que celles des Lumières, se sont implantés dans les mœurs.


Par ailleurs, le XVIIIe siècle a vu l’apparition de salons, presque exclusivement tenus par des femmes de la noblesse et de la haute bourgeoisie, à Paris tout comme en province. Ces réunions mondaines et intellectuelles, où sont invités et protégés philosophes, artistes et...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • FR
  • FR
  • fr
  • fr
  • Fr
  • Fr
  • Fr
  • Fr

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !