français

874 mots 4 pages
Question sur le corpus

Montrez comment les textes du corpus exploitent le thème du choc affectif de la rencontre comme ressort de l’intrigue.
Etude de la question : elle porte sur le thème commun aux 4 textes, la rencontre amoureuse et interroge sur la manière dont ces coups de foudre servent de ressort à l’intrigue.
Il faut donc comparer la manière dont chaque auteur exploite le topos du coup de foudre
Il faut observer comment ce moment particulier pour les personnages stimule l’intérêt du lecteur et l’amène à formuler des hypothèses de lecture
Rappel méthodologique : la question sur le corpus n’est pas un exercice de lecture analytique, vous ne devez pas dépasser 1h1h15 de travail (rédaction comprise) pour y répondre.
La présentation du corpus doit être synthétique, elle a pour fonction d’éclairer l’explication.
Vous devez mettre les textes en relation les uns avec les autres et évitez de les traiter un par un. C’est une question sur LE corpus, non sur chaque texte. Votre réponse comporte une phrase d’introduction et une phrase de conclusion.

Le thème de la rencontre amoureuse est au cœur du corpus qui nous est proposé. En effet, les protagonistes sont tous confrontés aux effets d’un coup de foudre, réciproque et simultané dans le cas de Mme de Clèves et M. de Nemours dans le roman écrit en 1678 par Mme de La Fayette, La Princesse de Clèves ou unilatéral comme dans les trois autres textes, la nouvelle
« Sylvie » de Gérard de Nerval parue en 1854, L’Education sentimentale de Gustave Flaubert, publiée en 1869, ou encore le roman Le Grand Meaulnes d’Alain Fournier écrit en 1913. Véritable temps fort de la narration, le choc affectif ressenti par les personnages constitue un formidable ressort à l’intrigue.
Parce qu’ils se déroulent sous les yeux d’un public complice lors d’un bal, les coups de foudre vécus par Mme de Clèves ou le narrateur de « Sylvie » semblent être un évènement attendu voire provoqué ; ainsi c’est le roi lui-même qui place la

en relation

  • français de francais
    346 mots | 2 pages
  • Français
    4802 mots | 20 pages
  • Francais
    6279 mots | 26 pages
  • francais
    1124 mots | 5 pages
  • Francais
    4718 mots | 19 pages
  • francais
    7537 mots | 31 pages
  • Le francais
    280 mots | 2 pages
  • Français
    626 mots | 3 pages
  • francais
    1206 mots | 5 pages
  • Francais
    1727 mots | 7 pages