François rabelais

775 mots 4 pages
François Rabelais, 1494-v.1553: BIOGRAPHIE
- 1494 : naissance à la métairie de «la Devinière» de François Rabelais, fils d’Antoine Rabelais, avocat à Chinon.
- 1511-1518 : Rabelais est novice chez les franciscains, près d’Angers.
- 1519 : il entre au couvent franciscain du Puy-Saint-Martin à Fontenay-le-Comte.
- 1521-1524 : il se passionne pour le grec, fréquente un groupe d’humanistes et entretient une correspondance en latin et en grec avec Guillaume Budé. Il étudie le droit. On lui retire ses livres de grec sur ordre de la Sorbonne, qui interdit l’étude de l’Écriture dans les textes originaux.
- 1525 : Rabelais obtient du pape l’autorisation de passer dans l’ordre des Bénédictins dont les règles sont moins strictes et le milieu plus ouvert.
- 1528-1530 : au cours de ses nombreux déplacements, il fréquente les universités de Bordeaux, Toulouse, Orléans, Paris où il séjourne et prend l’habit de prêtre séculier.
- 1530 : il s’inscrit à la faculté de médecine de Montpellier, où il est reçu bachelier la même année. La médecine englobe alors diverses disciplines : l’anatomie, la physiologie, la physique et l’histoire naturelle. Il est chargé d’un cours et commente dans le texte Hippocrate et Galien.
- 1532 : il est nommé médecin de l’Hôtel-Dieu de Lyon. Il publie, sous le pseudonyme d’Alcofribas Nasier, Pantagruel.
- 1533 : Pantagruel est condamné par la Sorbonne. Sa réputation de médecin lui vaut la protection de l’évêque de Paris, Jean Du Bellay, futur cardinal.
- 1534 : de janvier à mai, il accompagne Jean Du Bellay à Rome. À l’automne, il publie Gargantua.
- 1535-1536 : second voyage à Rome, au cours duquel il obtient du pape son absolution pour avoir quitté le froc bénédictin.
- 1536 : il passe à Montpellier la licence et le doctorat ; il va alors devenir l’un des premiers médecins du royaume, enseignant et exerçant la médecine à travers la France. Il explique Hippocrate dans le texte grec et pratique des dissections de cadavres,

en relation

  • François rabelais
    1027 mots | 5 pages
  • François Rabelais
    993 mots | 4 pages
  • Francois rabelais
    793 mots | 4 pages
  • François rabelais
    1423 mots | 6 pages
  • Francois rabelais
    430 mots | 2 pages
  • François rabelais
    309 mots | 2 pages
  • François rabelais
    396 mots | 2 pages
  • François rabelais
    1260 mots | 6 pages
  • François Rabelais
    521 mots | 3 pages
  • Francois Rabelais
    2210 mots | 9 pages