François villon

1212 mots 5 pages
François Villon.

A) Biographi.
François Villon nait à Paris en 1431,dans une famille pauvre.De son vrai non François de Montcorbier,il perd son père très jeune,et est présenté,entre 1438 et 1440,à l' homme dont il portera le nom;Guillaume de Villon; chapelain à Saint-Benoît-le-Bétourné, cet homme respectable et digne lui apportera sa première éducation.Il l' appela son plus que père. Grâce à celui-ci, François de Montcorbier, dit Villon, peut commencer des études. le jeune François fait ses études à la faculté des Arts de Paris. Bachelier en 1449, il obtient sa maîtrise trois ans plus tard.Or, pendant cette période, les étudiants s'agitent énormément et les cours seront même supprimés de 1453 à 1454.Villon vient d' avoir vingt ans,et comme d’autres étudiants prolétaires en rupture de ban, il rejoint le milieu criminel de Paris. Et en profite pour faire les 400 coups. Il devient très vite un mauvais garçon. Ce qu' il regretta plus tard dans ses poèmes.
La première affaire judiciaire grave a eu lieu le 5 juin 1455; au cours d’une rixe, Villon tua Philippe Sermoise, un prêtre qui l’aurait provoqué.Désormais meurtrier, François villon est obligé de fuir Paris et sous un autre nom qui Michel Mouton.Il faitappel au soutien de son protecteur le chanoine.Il ne revient qu' en 1456 après avoir obtenu des lettres de rémission sous son vrai nom.
La nuit de Noël de cette même année, il participe à un vol avec effraction au Collège de Navarre,ce qui l' obligea à quitter de nouveau Paris avec le fruit de son larcin.
Un complice du vol,Guy Tabarie est arrêté en 1858 et avoue sous la torture le cambriolage en le mettant formellement en cause dans l'affaire du collège de Navarre. Avant sa fuite, Villon prend le temps de composer, en guise d' adieu à ses camarades,le Lais dans lequel il annonce vouloir s' exiler à Angers mais par amour et non pour d' autres raisons
Ce départ est confirmé à la police par Guy Tabarie qui précise que Villon projette un autre larcin . On perd

en relation

  • François villon
    847 mots | 4 pages
  • Francois villon
    549 mots | 3 pages
  • Francois Villon
    2650 mots | 11 pages
  • Francois villon
    2487 mots | 10 pages
  • Je, françois villon
    539 mots | 3 pages
  • François villon
    555 mots | 3 pages
  • Francois villon
    5452 mots | 22 pages
  • Commentaire Francois Villon l'Epitaphe Villon
    712 mots | 3 pages
  • L'épitaphe de françois villon
    1001 mots | 5 pages
  • François villon et la ballade des pendus
    1498 mots | 6 pages