Franc maçonnerie

1237 mots 5 pages
Mécanisme : plus qu'une hiérarchie, la société secrète présente des degrés de filiation. Comme la famille ancestrale, l'évolution de l'individu est calquée d'abord sur son obéissance absolue aux anciens (la symbolique du silence), puis sur son "éducation" (la symbolique de l'initiation), ensuite sur ses actes d'allégeance (les services qui lui sont demandés en même temps que ceux qu'il peut rendre, anodins d'abord puis plus impliquant).

Franc Maçonnerie :Principes deux principesde base: la fraternité entre les membres (quels qu'ils soient) et le secret de cette fraternité. * Entraide une puissance collective et individuelle. C'est, concrètement, leur seul secret initiatique.
ENTRAIDE
Basée sur la fraternité, la franc-maçonnerie crée entre ses membres des liens dont la motivation pratique individuelle est l'entraide. Donner "un coup de main" s'entend pour tout un chacun comme un acte de solidarité conscient et une démarche individuelle..

Rouages et dévoiement : . Le but est individuel, les moyens sont collectifs.
-------------------------------------------------

Si cette entraide est parfaitement concevable, elle n'est plus limitée par la conscience individuelle dès lors que la fraternité est secrète. Elle oblige à se porter en aide exclusivement à tout membre qui en fait la demande. Cette aide ne répond plus au discernement mais à l'appartenance de l'autre à la même société secrète. Ce n'est plus l'initiative individuelle qui préside à l'acte d'aide mais l'appel quels qu'en soient les motifs. Ainsi la demande d'aide n'est pas, hormis probablement quelques cas infinitésimaux, un appel à défendre justement, mais à agir délibérément et aveuglément dans l'intérêt exclusif d'un autre frère.
OBLIGATION D'ACTION
De plus, les deux principes réunis (fraternité et secret) créent l'obligation d'action. Il n'est pas envisageable de refuser, en conscience, une action demandée par un frère socialement secret car ce refus s'apparente à la négation de son

en relation

  • La franc-maçonnerie.
    8697 mots | 35 pages
  • La franc-maçonnerie
    2278 mots | 10 pages
  • Franc maçonnerie
    1292 mots | 6 pages
  • La franc maçonnerie
    320 mots | 2 pages
  • Franc-maconnerie
    915 mots | 4 pages
  • Franc maçonnerie
    400 mots | 2 pages
  • Franc-maconnerie
    538 mots | 3 pages
  • Franc maconnerie
    2636 mots | 11 pages
  • Franc maçonnerie
    4357 mots | 18 pages
  • Franc maçonnerie
    1424 mots | 6 pages