Francais

1803 mots 8 pages
I Un phénomène mondialisé

A) La contrefaçon : le constat du phénomène
La contrefaçon est le fait de reproduire ou d'imiter quelque chose sans en avoir le droit ou en affirmant ou laissant présumer que la copie est authentique. La notion de contrefaçon a souvent une connotation péjorative, sous-entendant une chose de mauvaise qualité.
10 % de l’économie Mondiale représente la contrefaçon
Comme le montre le tableau suivant
Nombre de saisies en France Année | Nombres de saisies | 2003 | 1 987 630 | 2004 | 3 495 785 | 2005 | 5 643 777 | 2006 | 6 005 0 96 |
Source : Unifab
Nombres saisie en Europe Année | Nombres de saisies | 2000 | 67 790 546 | 2001 | 94 421 467 | 2002 | 84 917 574 | 2003 | 92 217 700 | 2004 | 103 546 179 | 2005 | 75 733 387 | 2006 | 253 041 066 | Source : Unifab

Depuis des années la contrefaçon augmente .

La contrefaçon est produite dans un certain nombre de pays bien identifiés, en particulier la Chine pour presque les deux tiers des exportations, et inonde la plupart des pays du monde. La baisse des coûts de transport, l’implication de certaines compagnies maritimes, de transitaires, de société de containers, le développement des capacités productives de certains pays, la montée de l’Internet et l’insuffisante vigilance des Etats ont permis ces dernières années son explosion.
Certes, la contrefaçon a toujours existé. Le monde grec et l’empire romain la subissaient. En exhumant galères et trirèmes, les fouilles archéologiques ont, depuis longtemps, mis à jour des amphores copiées, des sceaux falsifiés, des documents truqués, de faux produits tels du blé « égyptien », récolté en Sicile, de l’huile « de l’Attique » pressée en Espagne, du vin « de Campanie » vendangé en Belgique. Mais la contrefaçon a, jusque dans un passé récent, traversé les époques en demeurant un phénomène relativement marginal. Ce n’est désormais plus du tout le cas, elle a changé de taille et de nature, et devient un

en relation

  • français de francais
    346 mots | 2 pages
  • Français
    4802 mots | 20 pages
  • Francais
    6279 mots | 26 pages
  • francais
    1124 mots | 5 pages
  • Francais
    4718 mots | 19 pages
  • francais
    7537 mots | 31 pages
  • Le francais
    280 mots | 2 pages
  • Français
    626 mots | 3 pages
  • francais
    1206 mots | 5 pages
  • Francais
    1727 mots | 7 pages