Fred Vargas - L'homme au cercles bleus

Pages: 271 (67534 mots) Publié le: 27 avril 2014
Fred Vargas

L’homme aux cercles bleus
1996

Mathilde sortit son agenda et nota : « Le type qui est assis à ma gauche se fout de ma
gueule. »
Elle but une gorgée de bière et jeta un nouveau coup d’œil à son voisin, un type
immense qui pianotait sur la table depuis dix minutes.
Elle ajouta sur son agenda : « Il s’est assis trop près de moi, comme si l’on se
connaissait alors que je nel’ai jamais vu. Certaine que je ne l’ai jamais vu. On ne peut pas
raconter grand-chose d’autre sur ce type qui a des lunettes noires. Je suis à la terrasse du
Café Saint-Jacques et j’ai commandé un demi-pression. Je le bois. Je me concentre bien
sur cette bière. Je ne vois rien de mieux à faire. »
Le voisin de Mathilde continuait à pianoter.
— Il se passe quelque chose ? demanda-t-elle.Mathilde avait la voix grave et très ébréchée. L’homme jugea que c’était une femme,
et qu’elle fumait autant qu’elle le pouvait.
— Rien. Pourquoi ? demanda l’homme.
— Je crois que ça m’énerve de vous voir tambouriner sur la table. Tout me crispe
aujourd’hui.
Mathilde termina sa bière. C’était fade, typique d’un dimanche. Mathilde avait
l’impression de souffrir plus que d’autres de ce mal assezcommun qu’elle appelait le mal
du septième jour.
— Vous avez environ cinquante ans, je suppose ? demanda l’homme, sans s’écarter
d’elle.
— Possible, dit Mathilde.
Elle fut contrariée. Qu’est-ce que ça pouvait lui faire à ce type ? À l’instant, elle venait
de s’apercevoir que le filet d’eau de la fontaine d’en face, dévié par le vent, mouillait le
bras d’un ange sculpté en contrebas, et ça,c’était peut-être des instants d’éternité. Au
fond, ce type était en train de lui gâcher le seul instant d’éternité de son septième jour.
Et puis d’ordinaire, on lui donnait dix ans de moins. Elle le lui dit.
— Et alors ? dit l’homme. Je ne sais pas estimer à l’ordinaire des autres. Mais je
suppose que vous êtes plutôt belle, ou je me trompe ?
— Il y a quelque chose qui cloche sur mon visage ?Vous n’avez pas l’air très fixé, dit
Mathilde.
— Si, dit l’homme, je suppose que vous êtes plutôt belle, mais je ne peux pas le jurer.
— Faites donc comme vous voulez, dit Mathilde. En tous les cas, vous, vous êtes beau,
et je peux le jurer si ça peut vous être utile. En réalité, c’est toujours utile. Et puis je vais
vous laisser. Au fond, je suis trop crispée aujourd’hui pour avoir envie deparler à des
types dans votre genre.
— Je ne suis pas détendu non plus. J’allais voir un appartement à louer et c’était déjà
pris. Et vous ?
— J’ai laissé filer quelqu’un à qui je tenais.
— Une amie ?
— Non, une femme que je suivais dans le métro. J’avais pris pas mal de notes et d’un

seul coup, je l’ai perdue. Vous voyez ça un peu ?
— Non. Je ne vois rien.
— Vous n’essayez pas, voilàle fond de la chose.
— C’est évident que je n’essaie pas.
— Vous êtes pénible comme homme.
— Oui, je suis pénible. Et en plus je suis aveugle.
— Bon Dieu, dit Mathilde, je suis désolée.
L’homme se tourna vers elle avec un sourire assez mauvais.
— Pourquoi désolée ? dit-il. Tout de même, ce n’est pas votre faute.
Mathilde se dit qu’elle devrait s’arrêter de parler. Mais elle savait aussiqu’elle n’y
arriverait pas.
— C’est la faute à quoi ? demanda-t-elle.
L’aveugle beau, comme Mathilde l’avait déjà nommé dans sa tête, se réinstalla de
trois quarts dos.
— A une lionne que je disséquais pour comprendre le système de locomotion des
félins. Qu’est-ce qu’on s’en fout du système de locomotion des félins ! Parfois je me
disais, c’est formidable, et d’autres fois je pensais, bon sang,les lions, ça marche, ça
recule, ça saute, et c’est tout ce qu’il y a à en savoir. Un jour, j’ai eu un coup de scalpel
maladroit…
— Et tout a giclé.
— C’est vrai. Comment vous le savez ?
— Il y a eu un gars, celui qui a construit la colonnade du Louvre, qui a été tué comme
ça, par un chameau pourri étalé sur une table. Mais c’était il y a longtemps et c’était un
chameau. Ça fait pas...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'homme aux cercles bleus
  • L'homme aux cercles bleus
  • L'homme aux cercles bleus
  • L'homme aux cercles bleus fiche de vocabulaire
  • L'hommes aux cercles bleus fiche de lecture
  • Fred vargas l'homme a l'envers les personnages
  • Commentaire de l'homme a l'envers de fred vargas
  • Fred vargas l'homme a l'envers les personnages

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !