Freud en qques mots

3176 mots 13 pages
FREUD & la psychanalyse
L‘hystérie avant charcot
Les hystériques sont longtemps considérés comme des possédés du diable qu’il s’agit d’exorciser ou de brûler. D’autres considèrent qu’il s’agit d’une maladie liée à l’utérus (donc féminine) et parlent même de zone hystérogène
Hippocrate parle de suffocation utérine (liée à l’absence de rapports sexuels) qu’il soigne en préconisant des rapports sexuels et l’inhalation de matières fétides censée faire descendre l’utérus
Platon : considère, lui, l’utérus étant très bas dans le corps, cet organe est dénué d’âme, purement animal
Gallien avance la théorie séminale : l’hystérie serait due à une contamination par des semences trop longtemps retenues (pour homme comme pour femme)
Charcot : est le 1er à s’intéresser à l’hystérie comme objet scientifique, il lui reconnaît une cause organo-dynamique. Grace à ses travaux d’observation, il décompose en 4 périodes la grande crise d’hystérie : - Période épileptoïde (phase tonique, clonique et résolutive) - Période des grands mouvements - Période passionnelle (mystique) - Délire terminal (propos incohérents ou délirants)
En pratiquant l’hypnose, il découvre que le langage peut avoir une incidence sur des signes somatiques (les faire apparaître ou disparaître). Mais il se cantonne à une démarche d’observation corporelle (sans prendre en compte l’histoire ou les désirs du patient), persuadé qu’elle suffit pour comprendre l’hystérie. Ses démarches thérapeutiques se réduisent à hypnose et hydrothérapie.
Freud&Charcot
A 29 ans Freud suit l’enseignement de Charcot (à la Salpêtrière) ⇨ Freud s’inspire bcp de sa démarche mais la mènera + loin, soupçonnant que l’apparente anarchie des mouvements des hystériques renferme un langage qu’il s’agit de traduire.
Freud&Breuer
Sa collaboration avec Breuer (notamment sur le cas de Anna O) lui permet de découvrir que : • La thérapie cathartique, soit la purgation psychique par la parole (amener le patient à

en relation

  • Philo fiche de cours
    4483 mots | 18 pages
  • L'inconscience-cours complet
    2246 mots | 9 pages
  • Psychologie systémique
    22416 mots | 90 pages
  • exposé
    7687 mots | 31 pages
  • La critique littéraire
    21274 mots | 86 pages
  • Le siècle des totalitarismes I
    6501 mots | 27 pages
  • Droit penal general
    41497 mots | 166 pages
  • Syll info com ucl
    32063 mots | 129 pages