Ftgdggtdhttztsdfghzefjegdhjegfgdxhjghjb

300 mots 2 pages
-Qui sont-elles ?

Les militantes de 1789 sont pour l'essentiel tricoteuses, marchandes de halles , pauvresses, révoltées contre la misère, l'insolence et les privilèges.

-Pourquoi lutte t-elles ? Que demmandent t-elles ?

Les femmes,demandent la liberté et les droits de la femmes. Leurs revendications portent sur des problèmes auxquelles elles sont traditionnellement confrontées : absence d'instruction, mortalité en couches, droit d'exercer un métier, protection des travaux féminins.

-Comment ce font-elles entendre ?

Elles se font entendre en par le biais de pétitions, adresses et cahiers de doléances. Les femmes durant la révolution organisent des manifestation pour faire entendre leurs idées.

-Qu'ont-elles obtenu ? Quelles avancées ? Quels échecs ?

| La majeure partie des femmes qui oeuvrent au sein de la Révolution n'a pas le sentiment d'appartenir à une catégorie particulière. Mais les plus virulentes de ces femmes font peur aux révolutionnaires de sexe masculin. Lorsque le 18 novembre 1793 Claire Lacombe pénétra au Conseil Général de la Commune de Paris à la tête d'une cohorte de femmes en bonnet rouge, le Procureur Général Chaumette leur en interdit l'accès par un discours misogyne. Par la suite, la Convention décréta l'interdiction de tous les clubs et sociétés de femmes. Celles ci n'auront bientôt même plus le droit d'assister aux réunions politiques. La Révolution n'a donc nullement ouvert aux femmes le chemin de le citoyenneté. Pour les plus militantes, la Révolution est surtout une grande frustration, à la mesure des espoirs qu'elle a suscité. Tant de suggestions, tant d'actes pour être finalement autant dominées qu'avant. Pourtant, les hommes ont découvert que les femmes ont une place dans la cité. La Révolution a été l'occasion d'une remise en cause des rapports entre les sexes, et des questions inédites ont été mises à l'ordre du jour, telles celle de la place des femmes dans la cité

en relation

  • Les etats généraux du clergé français
    3131 mots | 13 pages
  • Hugo.v
    499 mots | 2 pages
  • Justine-l'oeuvre de sade
    5777 mots | 24 pages
  • Ecriture d'invention sur l'absurde
    549 mots | 3 pages
  • Stendhal vanina vanini
    435 mots | 2 pages
  • Vanina vanini
    708 mots | 3 pages
  • La révolte de julien sorel contre la société dans le rouge et le noir
    3923 mots | 16 pages
  • épreuve de littérature
    422 mots | 2 pages
  • Les femmes a la seconde guerre mondidale
    351 mots | 2 pages
  • Les femmes de juarez
    495 mots | 2 pages
  • Les femmes dans les salo
    625 mots | 3 pages
  • Le role des femmes pendant la premiere guerre mondiale
    484 mots | 2 pages
  • Revolution
    4196 mots | 17 pages
  • Hmhl
    747 mots | 3 pages
  • La femme en france au xxème siècle
    1625 mots | 7 pages