Furyo (joyeux noel mr lawrence

1228 mots 5 pages
Joyeux noël Mr. Lawrence
Ce film a été réalisé par Nagisa Oshima, il est sorti en 1983. Il a été tourné en nouvelle Zélande, sur ile qui s’appelle Rarotonga. C’est un film en couleur. Il a été inspiré du livre « THE SEED AND THE SOWER » de Sir Laurens Van Der Post (écrit dans générique). FURYO est le film le plus populaire du réalisateur Nagisa Oshima. Il a été nominé dans cinq catégories pour les OSCAR ; meilleur film, meilleur réalisateur, meilleur acteur de soutien, meilleure musique et meilleure direction artistique.
L’action se déroule en huis clos dans un camp japonais de prisonniers de guerre situé sur l’ile de Java en Indonésie, hormis quelques scènes de « flashback » qui éclairent le passé du héros.
Réalisateur : Nagisa Ōshima Nagisa Ōshima est un réalisateur japonais né le 3 Mars 1932 et mort cette année le 15 Janvier d’une pneumonie. Plusieurs de ses films font scandale au Japon comme Furyo ou l’Empire des sens.
Les personnages principaux : * Jack Celliers interprété par David Bowie ; c’est un major de l’armée britannique. * John Lawrence interprété par Tom Conti ; c’est l’intermédiaire entre les japonais et les anglais, qui essaye de les comprendre et crée des liens. * Yonoï interprété par Ryuichi Sakamoto c’est le capitaine du camp des prisonniers anglais, qui aime secrètement le major Celliers. * Hara interprété par Takeshi Kitano ; c’est le sergent du camp, il a une certaine amitié avec John Lawrence. * Hicksley interprété par Jack Thompson ; c’est un capitaine typique anglais qui est déterminé à garder secret des informations sur son escadrille.
I)RESUME
Le film commence par une scène très dure de tentative raté de suicide (seppuku) de la part d’un japonais accusé de relations homosexuelle avec un prisonnier anglais. La seconde scène se passe dans un tribunal japonais, et introduit le major Jack Celliers, accusé d’avoir livré une âpre bataille. Dès le premier regard, le capitaine Yonoï présent au tribunal est

en relation

  • Biographie luc besson
    12850 mots | 52 pages