Fusion et acquisition

Pages: 5 (1001 mots) Publié le: 24 mai 2012
INVESTIR EN chINE

Les fusions-acquisitions des entreprises chinoises
domiNique JoLLy,
Professeur de sTraTégie d’eNTrePrise,

skema BusiNess sChooL

Les mouvements capitalistiques des entreprises chinoises se multiplient tant en Chine qu’à l’extérieur de l’empire du Milieu. De nombreuses opérations de fusions-acquisitions sont conduites sous l’égide du pouvoir central et/ou d’autoritésprovinciales. Elles visent le plus souvent à consolider une activité jugée trop fragmentée.
fait partie des exemples les plus marquants. dans le matériel ferroviaire, la fusion des deux fabricants chinois China North Locomotive and rolling stock (CNr) et China south Locomotive and rolling stock (Csr) est également à l’étude pour attaquer les marchés de l’export. La même tendance est patente dansl’automobile où la Chine compte plus d’une centaine de constructeurs automobiles – soit bien plus que partout ailleurs dans le monde ! Tous ces mouvements visent à constituer des champions nationaux capables d’évoluer avec plus d’assurance sur la scène mondiale.

L

a sidérurgie

Des acquisitions spectaculaires
Les entreprises chinoises s’enhardissent depuis peu de temps en sortant duterritoire chinois. depuis moins de dix ans, les opérations se multiplient de l’australie à l’afrique en passant par l’europe centrale. une première explication de la sortie des Chinois en dehors de leurs frontières tient dans le souhait de garantir les approvisionnements de leurs industries en ressources minières et énergétiques. Plusieurs entreprises sont aussi entrées dans un grand mouvement dedéploiement et de diversification territoriale. des mouvements d’ampleur significative sont engagés dans la banque et l’assurance. Les Chinois investissent à l’extérieur de leur pays en multipliant les acquisitions spectaculaires. Ce qui frappe, c’est que les accords sont conclus en milliards d’euros  ! Lenovo est l’entreprise chinoise qui a été la première à défrayer la chronique dans ce domaine. Le casdu géant chinois du PC illustre mieux que Dominique Jolly tout autre les ambitions de la Chine sur les marchés mondiaux. C’est en effet Lenovo qui a pris pour 1,25  milliard de dollars le contrôle des activités PC d’iBm en 2005. C’est le petit poisson qui avale la baleine. sans doute satisfaite de ce premier mouvement, elle a aussi fait l’acquisition en 2011 pour 600 millions d’euros de medion, undistributeur allemand de PC, afin de se renforcer en europe. L’autre opération largement médiatisée est bien sûr le rachat de Volvo en 2010 par le jeune constructeur automobile chinois geely. d’autres opérations ont en revanche eu moins de succès : le troisième groupe pétrolier chinois, Cnooc, n’a pas pu mener à son terme son offre de rachat de l’américain unocal en 2005, celle-ci ayant buté surl’opposition farouche des politiciens américains.

si les entreprises chinoises commencent à sortir hors de leurs frontières en prenant des participations ou en rachetant des entreprises occidentales, ces prises de contrôle d’actifs étrangers se passent souvent dans la douleur. Les patrons chinois peuvent méconnaître le contexte ou même se montrer présomptueux. de plus, les firmes chinoises peinentà trouver en leur sein des cadres internationaux capables de diriger des équipes multiculturelles. Les Chinois ne comprennent pas nécessairement les règles de fonctionnement, les règles de droit et les comportements des salariés des entreprises qu’elles acquièrent. Le cœur décisionnel et le pouvoir de ces entreprises qui partent à l’assaut du monde restent très chinois et bien sûr basés en Chine.elles sont, de fait, encore loin de pouvoir prétendre exporter un modèle de management.

Acquisitions sous conditions
Pendant ce temps, les rachats purs et simples d’entreprises chinoises par des entreprises étrangères restent limités. on peut citer, par exemple, le rachat par seB en 2007 du fabricant chinois d’articles de cuisine supor Cookware. on peut aussi citer, plus récemment, le...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Fusion acquisition
  • fusion acquisition
  • Fusion acquisition
  • Les Fusions Acquisition
  • Fusion acquisition
  • Fusion acquisition
  • Acquisition, fusion
  • Fusion et acquisition

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !