fusions horizontales

460 mots 2 pages
Le 19 juin 2000 signe la fin de la plus grosse fusion acquisitions du XXI ème siécle, pour 202,79 milliards de Dollars la sociéte Vodafome s’empare de l’allemand Mannesman.
Une fusion acquisition recouvre les différents aspects du rachat d’une entreprise par une autre entreprise. De plus on on distingue plusieurs types de fusion.
Il y a la fusion Verticale, horizontale puis conglomérale. La fusion verticale corresponds au regroupement d’entreprises qui sont complémentaires dans le processus de production, une fusion horizontale est une concentration dans laquelle les entreprises concernées sont concurrentes sur le même marché. Puis la concentration conglomérale dans laquelle les firmes ne sont ni concurrentes ni clients mais dans laquelle elles servent des clients communs.
Ainsi on peut se demander , pourquoi c’est entreprises ont-elles recours à ces fusions , dégagent t’elles une synergie ?
C’est pour cela que dans un premier temps nous étudierons la fusion horizontales, puis à partir de l’exemple de la fusion horizontales de Air France KLM nous verrons le but de cette fusion.

Elf Total, BNP et Paribas, Renault-Nissan Toutes ces entreprises ont fait une fusion acquisitions horizontales, qui n’est autre que l’opérations la plus la répendue de nos jours.
La fusion horizontales apporte plusieurs avantages comme le pourvoir de négociation pour évaluer les concessions et de meilleurs conditions de crédit, ainsi qu’un transfert immédiat des biens corporels à l’exemple de la technologie ou des brevets , une interaction du personnels.Mais surtout c’est la fusion la plus profitable par rapport aux autres fusions
Mais aussi des inconvéniants , comme le fait que les investisseurs et les acheteurs seront hésitants sur le court terme, le transfert des ressources des n’est pas optimal, ( exemple on peut déplacer les chaines de montage d’un pays a un autre mais pas tout le personnel )Cela peut même conduire à des conflits ( gréve , sabotage etc.. )
Ensuite la

en relation