Fuzzy logic

Pages: 36 (8864 mots) Publié le: 6 août 2013
Remerciement :

Avant tout développement sur cette expérience professionnelle, il apparaît opportun de commencer ce rapport par des remerciements, à ceux qui nous ont beaucoup appris au cours de ce projet, et même à ceux qui ont eu la gentillesse de faire de ce travail un moment très profitable.
Nous tenons à remercier dans un premier temps, toute l’équipe pédagogique de l’EMSI et notreintervenant professionnel responsable de notre formation en TP automatique Monsieur Ouadia, pour avoir assuré la première partie de ce projet.
Nous tenons à remercier tout particulièrement et à témoigner toute notre reconnaissance à notre encadrant Monsieur Essadki pour l’aide et les conseils qu’il nous a apporté lors des différents suivis et pour le temps qu’il nous a consacré tout au long de cettepériode, sachant répondre à toutes nos interrogations ; sans oublier sa participation au cheminement de ce rapport.
Nous tenons à remercier Monsieur Elhassani pour le vif intérêt manifesté à ce travail, pour avoir accepté de nous aider lors de cette recherche.

Dédicace :

Nous tenions à dédier cet humble travail à nos familles, nos amis(e), nos professeurs et à tous ceux que nous aimonspour leurs encouragements et leurs soutiens et à tous ceux qui ont contribué de près ou de loin à la réalisation de ce modeste travail et qu’ils ont veillé à ce que ce qu’il soit à la hauteur. Avec tous nos sentiments de reconnaissance et de gratitude.

Résumé :

La notion de sous-ensembles flous et la logique floue a été introduite par Lotfi A. Zadeh en 1965 grâce à son premier article surle terrain. Au cours de ces 46 années, l'intérêt pour le domaine a connu une croissance exponentielle apportant quelques nouvelles avancées théoriques et de nombreuses applications pratiques des outils mathématiques floues dans une variété de domaines. Elle a été conçue pour améliorer les performances des systèmes également pour donner une réponse simple pour les procédés dont la modélisationest difficile. Les outils fournis par la logique floue permettent une modélisation des phénomènes pouvant en un certain sens s'approcher du raisonnement humain. Le fait de dépasser le tout ou rien des ordinateurs introduit une souplesse faisant la puissance des outils flous dans de nombreux domaines.
Ce projet étudie l’intérêt de la régulation par logique floue en général, et spécialement cellede la vitesse d’une machine à courant continu. Pour cela on va effectuer la régulation de la vitesse du MCC d’abord par un régulateur classique PID et ensuite par un régulateur par Logique Floue afin de pouvoir comparer les performances de chacun des régulateurs.

Liste des figures et des schémas :
* Liste des figures :

* Figure ch1.1 : Fonction d'appartenance caractérisant lesous-ensemble 'bon' de la qualité du service……………………………………………………………………………………………….13
* Figure ch1.2 : Représentation graphique d'un ensemble classique et d'un ensemble flou…………………………………………………………………………………………………………………….14
* Figure ch1.3 : Comparaison entre fonction caractéristique d'un ensemble classique et fonction d'appartenance d'un ensemble flou………………………………………………….14
* Figure ch1.4 :Propriétés d'un ensemble flou………………………………………………………15
* Figure ch1.5 : Variable linguistique 'qualité du service’……………………………………….16
* Figure ch1.6 : Variable linguistique ‘qualité de la nourriture ‘……………………………..16
* Figure ch1.7 : Variable linguistique ‘montant de pourboire’………………………………..17
* Figure ch1.8: Fonction d'appartenance de forme triangulaire……………………………..18
* Figure ch1.9:Fonction d'appartenance de forme trapézoïdale. ………………………….18
* Figure ch.10: Fonction d'appartenance en forme de cloche………………………………..18
* Figure ch1.11: Bonne répartition en classes……………………………………………………….20
* Figure ch1.12: Chevauchements excessifs………………………………………………………….20
* Figure ch1.13: Chevauchements insuffisants……………………………………………………..20
* Figure ch2.1: Schéma de la logique...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !