Génération

Pages: 8 (1797 mots) Publié le: 19 février 2011
Exploitation du bus NMEA
|Ce chapitre concerne surtout les possesseurs d'anciennes électroniques analogiques, qui désirent les relier à un bus avec tous les |[pic] |
|autres dispositifs dont le GPS en NMEA. Les systèmes récents intègrent déjà toutes ces informations et ont un bus. | |
|L'exploitation du bus NMEA est très facilevia un vieux port série. | |
|Pour un port USB, il faudra une interface, généralement fournie pour une double compatibilité. | |
|Sens de branchement| |
|Il faut s'assurer du sens d'une prise, ce n'est pas évident car il y a trois paires de combinaisons possibles : | |
|Male ou femelle, vue coté soudure ou extérieur, PC droit ou terminal croisé. | |
|La méthode est derepérer sur une prise alimentée la broche 5 (extrémité), souvent indiquée sur le moulage. | |
|Ce sera toujours la masse électrique. | |
|Avec un voltmètre, masse sur le 5, fil rouge sur le 3, vous lirez environ – 8 V pour unPC. | |
|Si le – 8V est broche 2, c'est un terminal inversé. | |
|Cela permet d'éviter les confusions entre câbles droits et croisés, une erreur met les sorties en court-circuit. ||

L'exploitation du bus NMEA se décompose en deux parties distinctes.
Lecture simple
Dans la majorité des applications, vous n'utiliserez que les données fournies par les instruments commerciaux installés. Il suffit de récupérer les séquences qui sont envoyées, les textes sont en clair, et envoyés assez lentement pour pouvoir les lire simplement en mode terminal. Il est très simpled'écrire de petits logiciels pour filtrer ce qui vous intéresse pour exploitation. Vous pourrez exploiter ces données dans divers automates de navigation, souvent cités dans ces pages.
Réalisation pratique : Pour cela une interface unidirectionnelle suffit, elle est réalisable avec un simple optocoupleur, vous en trouverez dans les liens et ne perturbe en rien le bus. Vous n'avez besoin que de deuxfils, la masse évidement et la sortie data du GPS reliée à l'entrée Receive du port série (s'il existe !). Certains matériels permettent de faire la liaison directement ; une option dans les menus de sortie permet alors de choisir soit la sortie RS-232 qui en réalité est une sortie TTL prévue pour attaquer un convertisseur TTL RS-232, soit une sortie directe inversée qui donne un signal 0 / "quelquesvols positifs ". Ce signal bâtard est souvent accepté par les PC portables bien que très loin des spécifications RS-232 qui sont +/- 8 volts.
Si cela ne fonctionne pas, il faut utiliser un classique MAX232 monté dans le fil, en récupérant une alimentation 5V par le GPS , ce qui reste la meilleure solution, vous câblerez alors les deux voies comme décrit ensuite.
Lecture-écriture
Le cas un peuplus complexe est l'interface bidirectionnelle. Vous pouvez alors communiquer avec le GPS et lui passer les commandes. Une des applications est le téléchargement de données ou de programmes dans le GPS , "way points ", mises à pour logiciels, etc.
Il existe de nombreux programmes adaptés à cet usage spécifique, pour mettre à jour le bois, charger les cartes... Si vous réalisez des automates,...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Génération y
  • Générations
  • Génération
  • Generation
  • Génération
  • génération
  • Generation
  • Generation

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !